Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nikki Winter : Commencement

 :: Univers RP :: Continent de Yorubian :: Sahelta :: York Shin City
Mer 5 Déc - 18:51
Le soleil était haut dans le ciel. Frappant la ville de sa lumière étincelante, une chaleur presque insoutenable en émanait. York Shin City était enclin à une agitation de la part des habitants et des visiteurs. En effet, une importante vente aux enchères allaient avoir lieu, c’était en tout cas ce qui était marqué sur un immense écran à l’entrée de la ville.

Habillé d’une casquette bleue marine, d’un t-shirt turquoise, d’un short bleu foncé et de baskets montantes blanches et noires, le jeune Nikki se faufilait à travers la foule, marchant dans cette rue bondée de personnes toutes différentes les unes des autres. Regardant tout ce qui se passait autour de lui, il se trouvait dans ce qu’on pourrait appeler une rue commerçante, où on pouvait apercevoir toutes sortes d’étalages gérés par des commerçants chacun tout aussi surprenant. Certaines personnes vendaient de la nourriture, d’autres des vêtements, il y avait aussi des étalages sur lesquels étaient disposés des objets avec plus ou moins de valeur.
Malheureusement, Nikki ne pouvait que toucher avec ses yeux ce qu’il voyait. Effectivement, avec le peu de sous que possédait le jeune garçon, il ne pouvait se permettre de se faire plaisir ou d’acheter des choses qui seraient inutiles ou trop chères. Alors, Nikki Winter, mains dans les poches, se baladait tranquillement dans cette rue commerçante, bercée par la lumière chauffante du soleil.

Après plusieurs minutes de promenade, le ventre de Nikki cria famine. C’est ainsi qu’il commença à chercher un petit restaurant, avec des prix pas trop élevés, soudain, une odeur de friture vint lui chatouiller les narines. Le gargouillement de son ventre se fit encore plus entendre.
- Bon il va falloir allez manger. Ça sent vraiment bon par là.

Ni une ni deux, il commença à trottiner en suivant cette si bonne odeur. Nikki arriva devant une sorte d’auberge qui faisait restaurant. Levant légèrement son nez, il renifla délicatement.


- Oui c’est bien de là que ça vient.

Posant ses mains sur les sangles de son sac à dos, il entra dans ce petit restaurant, qui avait l’air fort sympathique. En passant la porte, une explosion d’odeur arriva jusqu’aux narines de Nikki. Il pouvait sentir les oignons qui étaient en train de frire sur une poêle, la viande qui marinait dans une sauce épicée et le bouillon qui chauffait à feu doux dans une marmite. Tout ça lui donnait encore plus faim.
Une femme, d’âge mûre, vint à sa rencontre :
- Bienvenue au restaurant Frichick ! Êtes-vous seul ?

Nikki retira sa casquette laissant sa crinière blonde retomber le long de son visage.

- Oui madame.

- Très bien asseyez-vous là je vous prie.

Elle désigna avec ses deux mains une table supposée être pour deux personnes. Le jeune garçon alla s’assoir laissant tomber son sac à ses pieds, le posant sous la table. La dame, qui était en fait une serveuse, lui apporta la carte des plats. Nikki scruta les menus et décida de prendre quelque chose de pas trop cher mais qui avait l’air assez copieux. Le blondinet appela la serveuse et lui dit :
- J’aimerais avoir le plat simple s’il vous plaît.

Elle nota cela sur un petit carnet puis le remercia et s’en alla en cuisine. Le plat simple était en fait une petite portion de frites et deux pilons de poulets marinés.
Après plusieurs minutes d’attente, il fut enfin servit. Nikki se lécha les babines et commença enfin à se remplir la panse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 04/12/2018

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 11
Ven 7 Déc - 19:32
Après avoir terminé de manger, Nikki ouvrit son sac et retira un carnet et un stylo de celui-ci. Il décala légérement son assiette pour faire de la place. Le jeune garçon posa son carnet et son stylo l’un à côté de l’autre puis il attrapa son menton avec sa main droite et commença à réfléchir. Malheureusement il fut interrompu :

- Vous avez terminé monsieur ?

Nikki leva rapidement la tête vers la voix qui venait de faire apparition. C’était en fait la serveuse de tout à l’heure et pour répondre à sa question le blondinet acquiesça en débarassant sa table et donnant tout ça à la dame. Elle le remercia avec un jolie sourire puis repartit en... Cuisine sûrement.
Nikki reprit sa réflexion face à son carnet. Après quelques secondes, il attrapa son stylo, le fit bouger entre son index et son majeur puis il ouvrit son carnet sur une page vierge. Le jeune garçon commença à griffoner quelque chose qui avait l’air très brouillon. D’un coup il claqua des doigts et se leva d’un bond. Après avoir refermé son carnet et l’avoir rangé, il enfila sa casquette, remit son sac sur dos et courut en déposant rapidement l’argent sur sa table.

- Merci pour tout ! Cria-t-il en sortant du restaurant.

Il continua de courir mais difficilement, étant toujours ralentit par la foule toute agitée de York Shin. Il en avait marre, il s’extirpa donc du monde qui l’entourait et sauta à pieds joints. Plusieurs personnes le virent faire et ils étaient impressionnés par la hauteur qu’il avait pu atteindre grâce à son saut. N’y faisant pas attention, Nikki s’aggripa à un défaut de construction de la palissade d’un magasin puis il poussa fort avec ses bras pour se propulser en hauteur jusqu’à atteindre le toit. Là, il respira un bon coup avant de repartir de plus belle sprintant sur les toits des maisons et magasins qui se trouvaient devant lui. Grâce à ses jambes musclées, il courait à une grande vitesse.
Après une quinzaine de minutes de sprint il n’était toujours pas essouflé mais il décida de s’arrêter net. Nikki souleva légèrement sa casquette pour se gratter la tête.

- Je suis peut-être allé trop loin...

Remettant sa casquette sur son crâne, il contempla l’horizon. Il était sûrement à la recherche de quelque chose, mais de quoi ? Même moi je ne saurais vous dire. Il ferma les yeux quelques instants en maintenant une bague se trouvant sur son index droit.

Une bague ? Ah oui j’avais sûrement oublié de vous en parler. C’est un objet assez important à ses yeux. Même très important à vrai dire. Pourquoi ? Vous le saurez sûrement plus tard, pour l’instant revenons à nos occupations.

Le jeune garçon avait fermé ses yeux quelques instants avant de les rouvrir en regardant vers la droite.

- Par là !

Ni une ni deux, il fonça instantanément vers cette direction. Huereusment grâce au soleil haut dans le ciel, il était très facile de voir où il devait mettre ses pieds. En effet, il sautait de toit en toit, de rebord en rebord, assez dangereux pour des gens normaux, mais lui, il avait l’habitude. Avec son enfance où il s’était forcé à se baladait sur son île uniquement à pied, il avait très vite comprit qu’il devait maitrisé son équilibre. Aujourd’hui cela lui était très utile.
Finalement, il arriva à sa destination finale. Étant sur le toit, il se trouvait au-dessus d’un magasin vendant des objets des temps anciens, enfin, c’est comme ça que lui appelait cette période.
Nikki sauta du toit pour attérir avec souplesse sur le sol. Le jeune garçon se trouvait désormais loin des agitations de la ville. Il était dans une espèce de ruelle, très calme mais qui par contre avait une odeur plutôt répugnante.
S’approchant à petit pas du magasin, il hésita un moment avant de finalement ouvrir la porte et d’y entrer. Une odeur bois sec arriva jusqu’aux narines de Nikki mais ce qui attira surtout son attention était une petite boîte en bois foncé, ornée de décorations en or incrustées de rubis et d’émeraudes. Le blondinet s’avança vers la vitrine dans laquelle se trouvait l’objet.

- Je l’ai enfin trouvée... Chuchota-t-il.

Il leva sa main droite vers sa convoitise mais il fut directement interrompu.

- Que faites-vous ?! On ne touche qu’avec ses yeux ! Si tu veux prendre l’objet il va falloir payer.

Un monsieur, n’ayant pas plus que la trentaine, venait d’apparaître de l’arrière boutique. Il était plutôt grand et avait une carrure d’armoire à glace, ce qui impressionnait le jeune Nikki. Barbu et binoclard, le vendeur jeta un regard perçant vers le petit garçon.

- Je... Je... Pardon ! C’est qu’il est vraiment jolie haha. Balbutia-t-il avant de reprendre avec plus d’assurance. Vous la vendez combien ?

- Ahhhh... Désolé, c’est que j’ai souvent eu affaire à des voleurs. Bref, je ne la vend à pas moins de 250 000 Jenis.

- Qu... Quoi ? 250 000 JENIS ?! Mais c’est vraiment trop pour moi...

- Ce sont les prix du marché.

Nikki soupira en baissant légèrement les yeux. Il voulait absolument cette petite boîte mais le prix était vraiment trop haut pour lui. Comment pouvait-il faire ? Même lui ne le savait pas. Soudain il eu une idée, sûrement folle et absurde, mais qui ne tente rien n’a rien. Lançant un regard de détermination au vendeur, il lui lança :

- Faisons un bras de fer. Si je gagne vous divisez le prix par dix. Par contre si vous gagnez je m’engage à partir d’ici et revenir avec la somme demandée.

- Bahahahaha ! Tu me fais rire petit mais soit, ce sera marrant.

Le vendeur alla chercher une petite table qu’il posa au milieu du magasin en mettant deux chaises l’une en face de l’autre. Nikki posa son sac et retira sa casquette. Après s’être assit sur sa chaise, il mit son coude droit sur la table, étant prêt. Avec un rictus, le monsieur fit de même.
Le blondinet avait les sourcils froncés, il prenait vraiment ce petit duel au sérieux. Chacun attrapa la main de l’autre.

- C’est partit ! Cria Nikki.

Soudain, le rictus du vendeur s’effaça. Il pensait que ça allait être très simple mais finalement, non. Contractant au maximum ses muscles il serra la main du jeune garçon la déviant vers la gauche mais Nikki ne s’avoua pas vaincu facilement.

{Comment fait-il ?} Pensa le vendeur. {C’est impossible, il ne doit pas avoir plus de treize ou quatorze ans !}

Le blondinet serra de plus belle donnant son maximum, il réussit même à remonter, tirant la main du vendeur vers sa gauche. Ce dernier écarquilla les yeux.

{Bon je crois que je n’ai pas le choix.}

On ne comprenait pas ce qui se passait vraiment mais dans un crie de rage, le jeune monsieur plaqua la main de Nikki sur la table en une fraction de seconde. Ils restèrent figer comme ça pendant deux seconde avant que le vendeur ne se lève pour aller prendre un paquet de cigarette posé sur le comptoir. Pendant qu’il en sortit une et l’alluma, Nikki n’avait pas bougé. Il avait la tête baissée.

{J’ai quand même dû utiliser mon Nen pour le battre. Ce gamin n’est pas ordinaire.}

L’homme barbu tira une latte avant d’expirer la fumée. Il s’approcha du jeune garçon en posant une main sur son épaule.

- Allez, tu as perdu, reviens quand tu auras les sous et...

Il fut directement interrompu.

- Oui ! Je reviendrai et je vous battrai cette fois-ci !

Nikki remit sa casquette, reprit son sac à dos et sortit en courant du magasin.

- À bientôt monsieur !

Le vendeur n’eut pas le temps de répondre que le jeune garçon avait déjà disparu dans la ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 04/12/2018

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 11
Sam 8 Déc - 21:20
Le ciel était tinté d’une couleur orangée. Étant vers la fin d’après-midi, le soleil avait commencé à se coucher. Une légère brise vint caresser les joues du jeune Nikki. Cela faisait plusieurs heures qu’il était assit sur le rebord d’un bâtiment, les jambes dans le vide. Le jeune garçon regardait sa main droite, l’air pensif, puis soudain, il eu comme un éclair de génie :

- Mais oui c’est ça ! Tout à l’heure le monsieur a dû utiliser cette chose appelé Nen.

Nikki se leva d’un coup et se mit à courir aussi vite que tout à l’heure, sautant de toit en toit.
Après plusieurs minutes de course, il arriva enfin face au magasin de ce midi. Il respira un bon coup et ouvrit une nouvelle fois la porte de la boutique. À peine était-il entré qu’une voix grave l’interpella :

- Tu as déjà réunit les sous pour ton fameux objet ?

- Hein ? Ah non ! Je suis là pour autre chose !

- Mh ? Comment ça ?

Nikki s’avança d’un précipité vers le vendeur et pointa un doigt vers lui.

- Tout à l’heure vous avez utilisé le Nen n’est-ce pas ?

Kryze Benap se redressa d’un coup de son comptoir et lança un regard interrogateur au jeune garçon.

- Comment est-ce que tu...

- Apprenez-moi s’il vous plaît !

- Non.

L’homme barbu se leva et commença prendre son paquet de cigarette en sortant du magasin, devant les yeux ébahis de Nikki. Ce dernier secoua sa tête avant de le suivre aussi. Le jeune garçon sortit donc du magasin à son tour.
Un silence s’installa pendant que Kryze s’allumait une cigarette et commençait à la fumer. Cependant, ce fameux silence fut interrompu par Nikki :

- Mais...!

- Parce que tu n’es pas prêt. Le coupa l’homme barbu.

- Comment ça je ne suis pas prêt ?

- Écoute gamin, cette chose ne peut s’apprendre qu’aux personnes spéciales ! Enfin c’est comme ça que je le vois moi héhé. Et pour l’instant tu n’as rien de spécial.

Nikki fronça les sourcils avant de soupirer et de demander :

- Qu’est-ce qu’il faut que je fasse alors ?

- J’espérais que tu me demandes ça héhé. Répondit-il en se tournant vers le jeune garçon. Écoute, deviens Hunter et on verra bien.

- Ohhhh ! Niquel, je passe l’examen dans pas longtemps.

- Hein ?

- À plus vieux barbu !

Kryze Benap n’eut pas le dire une phrase comme ce midi, que le jeune garçon s’en était déjà allé. Voyant qu’il disparaissait dans l’horizon, il souffla une dernière bouffée de fumée avant de marmonner :

- Tu avais raison Wint’. Espérons qu’il ne déçoive pas.

Et dans une dernière expiration de fumée, il jeta son mégot et rentra dans son magasin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 04/12/2018

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sauter vers: