Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 27 Nov - 23:24


I. LE PERSONNAGE.


• NOM : Kyôshi
• PRÉNOM : Kurami
• SEXE : Fille
• ÂGE : 17 ans
• TAILLE : 1m62
• RACE : Humaine
• EQUIPEMENT : Rien de particulier
• FACTION : Hunter-amateur
• NEN : Emission
• AUTRE : Euh

II. LES DESCRIPTIONS.


MENTALE

Kurami est une jeune fille plutôt sympathique. Un peu espiègle sur les bords, mais sans méchanceté. Joueuse et légèrement chapardeuse, elle aime mimer interlocuteurs et parodier leur façon de parler, leur voix et leurs expressions. Une manie qui a tendance à énerver les gens, cela dit elle le fait seulement pour s'amuser et non pas pour les blesser ou s'attirer des ennuis, et s'arrêtera immédiatement si ça dégénère.
Elle manque assez d'assurance et de confiance en elle, d'où la raison de ses singeries. N'ayant pas toujours le courage d'imposer sa personnalité, elle dérobe un peu celle des autres. De cette timidité, Kurami tire aussi une...spontanéité à la fuite. Si le ton monte, si un conflit éclate, la jeune fille s'arrangera l'air de rien pour disparaître des environs et ne pas être prise d'une manière ou d'une autre dans la tempête.
De même, sa cleptomanie légère n'est pas mal intentionnée. C'est plus un jeu, pour voir si elle en est capable, si elle peut titiller les gens avec, et elle aura tendance à ne faucher que des objets sans valeur ou à les rendre par la suite.

Bien qu'on puisse souvent avoir envie de lui tirer les joues, Kurami n'en est pas moins une chic fille. Gentille et pacifiste, la dernière chose qu'elle souhaite est bien de se battre, ou de voir des gens se battre. Elle apprécie de pouvoir mener sa vie paisiblement, à profiter de plaisir simple en rêvant de que tout le monde en fasse autant. Elle aime se mettre au chaud quand il fait froid, se remplir la panse quand elle a faim, faire une sieste quand la fatigue la prend. Il ne lui en faut pas vraiment plus.
D'ailleurs, elle est gourmande. Très gourmande. A tel point qu'elle saliverait presque jusqu'à la déshydratation à chaque fois qu'elle passe devant une pâtisserie. Viennoiseries, bonbons, gâteaux, elle ne fait aucune discrimination sur les desserts et les petites gâteries et est parfaitement capable d'engouffrer jusqu'à l'indigestion. Lui tendre un bout de chocolat est une façon bon marché d'attirer son attention, mais gare aux coups de dents involontaires.

Un autre trait remarquable de sa personnalité est son attitude placide...pour ne pas dire lente en fait. Kurami est quelqu'un de très calme, un peu trop peut-être. Elle déteste se presser, s'agiter, ou même hausser la voix. De fait, elle parle toujours d'une voix douce, aux mots soigneusement articulés, mais il ne faut vraiment pas être pressé lorsqu'elle se lance dans une grande explication car il peut lui arriver d'être un peu à la masse. Paisible, et même apaisante lorsqu'elle n'est pas d'humeur taquine, Kurami est cependant une "traîne-la-patte", tout particulièrement lors des beaux jours, car elle apprécie fort de flâner.
Bien qu'elle n'en fasse que rarement usage, son trait de vie modeste et ses goûts simples n'exigeant pas de tels efforts, la jeune fille est dotée d'une belle intelligence. Observatrice, minutieuse et très patiente - sauf si vous agitez une sucrerie devant son nez - elle saura en surprendre plus d'un de par sa clairvoyance si on lui en laisse le temps.

Elle apprécie particulièrement les bains chauds, et voue une véritable passion pour les histoires d'amour. Non, pas érotiques, d'amour. Après, dans quelques années, qui sait comment ce goût évoluera...
Très croyante, et un un peu superstitieuse, elle ne manquera pas de présenter ses respects aux divinités de ses ancêtres si l'occasion lui est offerte.


PHYSIQUE
Avec sa petite taille et son poids plume, Kurami n'est pas vraiment impressionnante. Ses expressions calmes, ses manières tranquilles - lorsqu'elle n'imite personne, et encore  - et sa façon de se mouvoir mesurée trahissent son caractère en dépit d'une démarche étrange. Car de par son côté "papillon", la jeune fille avance d'un pas léger...et d'allure incertaine. On pourrait même dire qu'elle tangue même sur la terre ferme, à tel point qu'il arrive parfois qu'on la pense malade ou blessée, mais il n'en est rien.

On peut la qualifier de "bleue". Parce qu'elle l'est de la tête aux pieds. Même ses cheveux sont bleus, comme le reflet d'un ciel d'été dans l'océan, tandis qu'ils s'écoulent jusqu'au bas de son dos. Elle les laisse généralement libre, écartant simplement les mèches qui lui tombent sur le visage de temps à autre, ou les attachant éventuellement d'une broche pareille à un coquillage lorsqu'elle se lasse de les avoir dans la figure.
Elle en prend grand soin, trouvant agréable de les brosser des heures durant ou de se faire une nouvelle coiffure, prenant tout son temps pour expérimenter, se regarder dans la glace, se faire une grimace avant de les libérer et d'aller faire autre chose. De même pour ses ongles, qu'elle ne se permettrait jamais de ronger. Un ongle bien rond et bien lisse, voilà une chose qui lui plaît.
Le plus souvent, on peut la voir vêtue d'un habit bleu à mi-chemin entre le corset et la tunique qui s'arrête à mi-cuisse et lui laisse les épaules nues. Les bordures sont rehaussées d'un rouge-corail pour donner un peu de couleur, car Kurami aurait trouvé monotone d'être toute bleue. Un cordon de la même teinte, pour être plus discret et élégant, est noué derrière sa nuque pour retenir son opulente poitrine. Envahissante même, la qualifie-t-elle parfois, car à cause de son monstrueux volume malgré son âge elle peine à trouver vêtements et soutien-gorge à sa taille - si bien qu'elle se passe le plus souvent de ces derniers, ce qui arrange bien ses finances d'ailleurs  - sans même parler des inconvénients au quotidien.
Inconfortables en plus d'être lourds, ses seins la gênent pour de nombreux mouvements et l'empêchent par dessus tout de s'étaler sur le ventre, sous peine de les écraser douloureusement. Et ne parlons même pas de courir, Kurami n'aime déjà pas s'agiter, mais leur balancement lui tire sur le buste et le dos.

Quelques fois, si l'occasion se présente, elle revêtira une tenue plus...classique. Yukata, Hakama, ou si l'occasion se présentait une belle robe. Sans vraiment de préférence pour les couleurs, faisant parfois faute de goût d'ailleurs, Kurami aime en revanche les vêtements confortables avant tout et nourrit un attrait pour les tissus amples.
Le plus souvent, elle se promène en sandales ou en tabis, selon lesquelles elle s'est procuré le plus récemment. Cela lui laisse les pieds à l'air, et ça la détend. On remarque en revanche ses énormes manches qui enveloppent ses bras, depuis plus haut que le coude jusqu'à bien au-delà de ses doigts fins. Certains pensent qu'elle les utilise pour cacher des armes, d'autres la pensent juste folle après l'avoir vu se servir du tissu aux mailles étroites comme parapluie, mais si ces deux options sont envisageables, Kurami les porte avant tout parce qu'elle les apprécie. Cela l'amuse de pouvoir cacher ses mains, ses larcins, ou même sa tête dans les larges manchons.

Derrière son petit air candide, accentué par ses mimiques assez infantiles, comme son habitude de pencher la tête lorsqu'elle écoute lorsqu'elle ne singe personne, la jeune fille à un visage assez remarquable à sa façon. La peau claire, en dépit de son goût pour la bronzette son derme refuse de s'assombrir, ce qui finit souvent en coup de soleil, et les traits fins, de minces sourcils au-dessus des yeux, on peut trouver plus moche, se dit-elle.
Outre ses cheveux à la couleur inhabituelle, Kurami possède des yeux bleu-gris aux pupilles jaunes, et comme si ce n'était pas assez flagrant comme ça, elle aime à les maquiller en noircissant ses cils et à souligner le tour de ses yeux d'un brun-rouge léger.
Occasionnellement, l'apprentie-hunter se laisse tenter à colorer ses lèvres également, au gré de son envie du moment pour des résultats...incertains. Elle-même n'est pas toujours convaincue de l'effet, après s'être passée du vert, du jaune ou un rouge si pétant qu'elle se prend pour une cerise.

.


III. L'HISTOIRE.



Comme son nom le laisse penser, Kurami est originaire du Jappon, et est la troisième enfant de sa fratrie. Sa famille vivait, sans histoire, à quelques lieues d'un petit village de montagne. Son père était un grand passionné de "La Voie", dont il s'échinait à comprendre toutes les facettes. Plus jeune, il avait tenté de passer l'examen de Hunter mais a échoué et s'est depuis considéré comme orgueilleux et à opté pour une approche plus philosophique de la vie. Sa mère elle, était une prêtresse paisible. Excellente archère pourtant, pratiquant le Kyûdo avec assiduité depuis son plus jeune âge, elle n'envisageait même pas d'un jour devoir tirer sur quelqu'un.
Sa soeur et son frère aînés se montrèrent aussi prévenant que taquins à son égard, tout au long de leur enfance, et une petite lutte fraternelle se finissait souvent en attaque de chatouilles ou en escamotage de sous-vêtement au sortir du bain.

Aussi, la jeune Kurami grandit dans un environnement à demi-sauvage, ne rencontrant que rarement les villageois et apprenant à profiter de la vie et du monde tels qu'ils se présentaient à elle. Sous leur tutelle, Kurami apprit les rites religieux et martiaux, à respecter même les plus petites formes de vies, à voir au-delà des simples apparences et à chercher la sérénité.
Son père pratiquait le sabre traditionnel, sous plusieurs formes et vouait une véritable fascination à la calligraphie tandis que la prêtresse maniait l'arc et la lance avec adresse. La jeune fille fut une élève sérieuse, les leçons rigoureuses, méthodiques, archaïque un petit peu aussi, de ses parents représentant la quasi-totalité de son quotidien. La routine n'était généralement rompue que lorsque son paternel revenait du village pour le ravitaillement. Il ramenait alors friandises et livres qu'elle dévorait l'un comme l'autre avec plaisir.

Cela dit, elle n'aimait pas les armes et se demandait de plus en plus souvent où serait sa place dans l'avenir. Sa soeur, l'ainée, semblait depuis longtemps décidée à suivre leur mère dans la tenue du petit temple alors que son frère déclara subitement un jour, animé d'une flamme soudaine qui devait couver depuis longtemps, qu'il souhaitait devenir un grand samouraï et faire connaître son nom au monde entier.
Arrivant à ses quinze ans, l'âge adulte "traditionnel" pour les siens, Kurami commença à voyager. Son premier départ fut également la première fois qu'elle vit ses parents s'affoler, et ils ne cessèrent de la couvrir de conseils et d'affaires relativement inutiles - remplissant un sac qui finit par être aussi lourd qu'elle - que lorsque ses aînés intervinrent pour les rassurer.
La jeune fille visita son propre pays pour commencer, s'émerveillant doucement à chaque rencontre des lumières de la technologies, de la complexité de la civilisation, des possibilités infinies créées par l'intelligence et des innombrables paysages dont elle pouvait se régaler.

Elle prit rapidement goût à "l'aventure", d'autant que ses parents l'avaient toujours encouragé à rencontrer un maximum de façons de penser pour élever son esprit, et si son frère voulait parcourir le monde pour devenir un grand épéiste, Kurami souhaitait en faire de même...simplement pour le plaisir. Partout où elle se rendait, elle entendait des récits au sujet d'endroits merveilleux, de créatures stupéfiantes et tant d'autres.
Seulement, ça coûtait cher. Les autorisations, les trajets, la nourriture - surtout pour elle qui se sentait si malheureuse quand elle passait, le nez bas, devant une boulangerie aux odeurs encore chaudes -  ça demandait un certain pécule qu'elle ne possédait pas.
Et sans diplôme, sans revenus, impossible de voyager...d'autant plus que Kurami n'était pas convaincue de l'intérêt du travail pour elle. Si les voyages étaient enchanteurs dans leur ensemble...elle n'avait pas manqué de voir les injustices, les cruautés, l'exploitation aveugle pour d'indignes raisons. Elle ne tenait pas vraiment à être réduite en esclavage, à un lieu fixe, alors qu'elle rêvait au contraire de voyager libre.

Un jour, d'autres voyageurs lui parlèrent des Hunters et des innombrables privilèges que ce métier d'exception offrait. Gloire, fortune, intrigues stupéfiantes et tant d'autres. Se rappelant que son père leur avait dit, autrefois, avoir tenté l'expérience et s'être arrêté là, Kurami fut tout d'abord sceptique. Elle n'était guère intéressée de ce titre, qui portait tant de sombres connotations et qui demandait de passer de terribles épreuves pour y accéder.
Son père la rassura, lorsqu'elle lui en parla, car la grande majorité des Hunters étaient des gens passionnés, comme elle. Pour l'histoire, la fauve et la flore, la littérature, la musique...il existait autant de passions que de domaines, et probablement autant de hunters qui devaient posséder tout autant d'aventures à raconter.
Après de longues discussions et réflexions, Kurami se résolut finalement à tenter sa chance. Après tout, elle n'avait pas grand chose à perdre, et si elle pouvait récupérer une licence "passe-partout" qui lui permettrait de vivre son rêve, ça valait le coup d'essayer. Elle leur promit de faire attention, et de se protéger avant tout - en tout bien tout honneur - avant de se mettre à la recherche de son avenir.
Non sans emporter quelques croissants en partant, car la route, ça creuse.

.


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.


TON PRÉNOM ? Kura' sera très bien '^'
QUEL ÂGE ? 23 ans
TES CENTRES D’INTÉRÊTS ? Arts martiaux, écriture/lecture et rp
COMMENT TU ES ARRIVÉ(E) ICI ? Je cherchais simplement un forum HxH et...la suite vous le devinez
QUELQUES MOTS SUR TOI ? Euh...nyah ?


FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Revenir en haut Aller en bas
Kurami Kyôshi
Messages : 45
Date d'inscription : 27/11/2018

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 48
Mer 28 Nov - 11:56
Et c'est validé !

Une présentation complète avec tout les traits de ton personnage de décris avec peut être quelques oublis mais ça ne dérange pas
Bon on s'attarde un peu trop sur les seins de ton personnage selon moi mais bon Rolling Eyes

Leji te donneras ta couleur tout à l'heure mais tu peux déjà travaillé sur ta fiche technique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Atalante
Messages : 69
Date d'inscription : 27/09/2018

Fiche perso
AOP: 286
POP: 2866
Réputation: 32
Page 1 sur 1
Sauter vers: