Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FB] Examen Hunter Session 3 Épreuve 2

 :: Univers RP :: Continent Nord :: République de Padokia
Dim 21 Mai - 22:35
"J'ai ma petite idée quant à comment je pourrais en pêcher un. Ça va aller, pour toi ?" C'était l'homme qui l'avait aidée sur la fin pour parvenir à la deuxième épreuve. Grand, les cheveux poivre et sel, il avait un petit ventre à bière mais avait un certain charme que Hama ne s'expliquait pas. Elle n'avait pas le temps ni l'énergie d'y réfléchir, de toute façon. Il faisait trop chaud et elle était trop fatiguée. La perspective de la tâche à venir ne la réjouissait pas particulièrement non plus.

"Il va bien falloir. Je vais bien finir par trouver quelque chose.
— Bon. Bonne chance, alors. Ah, au fait, je m'appelle Bryg." Il lui tendit une main ferme que la jeune fille serra après un instant de surprise. "Hama ? Joli nom, pas courant. Allez, on se retrouve pour la troisième épreuve. Je compte sur toi !"

Il comptait sur elle ? Pour quoi faire ? La question n'était pas là, mais plutôt sur l'épreuve en cours. Elle n'avait pas la moindre idée de la façon dont elle pourrait procéder pour obtenir un de ces poissons, et l'épuisement la gagnait, n'aidant pas à la réflexion. Elle ne possédait aucun pouvoir magique qui pût l'aider. Aucun tout court, d'ailleurs. Mais à quoi pensait-elle ? Elle commençait à divaguer. *Concentre-toi, concentre-toi !*

Dans son sac, elle disposait d'un ordinateur. Inutile. Un magnétophone ? Inutile. Des vêtements, des calepins, des stylos. Super. Les chargeurs ? Mettre le fil dans le magma et espérer qu'un poisson morde à l'hameçon avant que le câble ne fonde ? Ultra probable. Tuer quelqu'un qui en aurait déjà pêché un ? Pas dans la nature de la linguiste. Faire du gringue à quelqu'un qui en aurait déjà pêché un ? Personne pour l'instant n'avait rien récolté. Et le vieux Lif se ferait certainement pas avoir. Et puis ce n'était pas dans sa nature non plus. Trop de gentillesse risque de tuer la gentillesse. Ses cheveux vont finir par prendre feu et la brûler vivante, à ce train-là.

*Réfléchis, réfléchis !* Quelle idée de pas avoir apporté un scaphandrier ignifugé... Qui ne sort pas sans le sien, de nos jours ? Je vous jure, il y a plus de jeunesse... *Bordel, concentre-toi, Hama !* Écouter les poissons et essayer en dix minutes de comprendre leur langage et demander à l'un d'eux de se sacrifier pour elle ? *Mais, qu'est-ce qu'on a dit ? Concentre-toi !*

Elle arrêta de regarder ses pieds et regarda autour d'elle. Ça bougeait assez peu, la plupart des participants observant les autres ou se morfondant sur eux-mêmes. Certains se fritaient voire se tuaient, même. Mieux valait rester prudente, mais tant qu'elle n'avait pas de poiscaille, elle ne risquait pas grand chose.

Ses observations ne l'aidaient en rien. Elle ne voyait pas quoi faire. Abandonner ? Après tout, il y aurait d'autres examens, peut-être plus adaptés à ses compétences. Mais l'organisateur n'avait pas l'air du genre à laisser les louzeurs taper dans ses réserves d'eau, et il lui faudrait faire chemin inverse dans des conditions physiques vraiment pas géniales. Et son ordinateur et son magnétophone seraient probablement morts de chaleur pour rien. Non, abandonner n'avait pas de sens. Mourir ? Oui, c'était mieux. L'honneur plutôt que la mort. Dieu dit : "Que la lumière soit !" Et... *Non, non, non, non ! Ça va pas du tout, là ! Oh, Hama ! Ressaisis-toi, enfin !*

Elle pétait vraiment un câble. Il restait l'option Bryg. Elle le chercha des yeux mais son attention fut attirée par un gros roulement qui venait de pas trop loin d'elle. Il s'agissait d'un énorme rocher que des crétins avaient fait débouler en direction de la lave. Pour quoi faire ? Un pont ? Les hommes, parfois... *Hé, mais ça va me gicler dessus, ce truc !*

Un éclair de lucidité la frappa et elle s'éloigna à reculons de l'endroit où elle se trouvait, trop risqué à ses yeux. Un homme se trouvait juste derrière elle, en train de lui toucher nonchalamment une fesse, profitant sans vergogne de sa faiblesse tant physique que mentale. Résultat, elle tomba à la renverse en tentant de se raccrocher à ce qu'elle pouvait, entraînant dans sa chute l'homme qui en avait après son postérieur, qui était pourtant plutôt banal. Elle n'avait pas donc pas eu le temps de reculer suffisamment et craignit pour sa vie lorsqu'elle entendit le plouf de la roche dans le lac en fusion. Elle sentit les secondes s'éterniser et sa jeunesse passa devant ses yeux. Nous ne détaillerons pas tout, mais elle flippa sa mère, genre, grave.

Quand elle rouvrit les yeux, ça sentait le cramé. Mais elle n'avait pas plus mal qu'avant, donc ça ne devait pas venir d'elle, à moins qu'elle ne fût devenue insensible. Super pouvoir ? Tétraplégie ? *Hama...* Elle se rendit alors compte que le type lui était tombé dessus et qu'il avait dû prendre les éclaboussures mortelles à sa place. Elle voulut se dégager du corps inerte mais avait du mal en raison du poids qui pesait sur elle et de sa fatigue. Néanmoins, la satisfaction d'être toujours en vie lui procura un regain de force et elle redoubla d'efforts. Pendant qu'elle se débattait, sa main se posa sur quelque chose à la texture inattendue, plutôt désagréable. Un poisson ! Il avait dû être éjecté par le rocher qui... Ah, mais c'était pour ça ! Pas bêtes, les gusses...

Après une première épreuve plutôt tranquillou, la chance avait à nouveau souri à la jeune femme. Elle avait quand même eu chaud. Littéralement. Et puis ce n'était pas fini, il fallait qu'elle fût dans les temps et qu'on ne lui piquât pas sa prise !


"Un coup de main ?" Bryg lui tendait une main - ça devenait une habitude -, l'autre retenant cinq poissons par la queue. "C'est pas de refus, merci !" Autour d'eux, peu semblaient avoir réussi à attraper une de ces bestioles de malheur. La plupart d'entre eux réussiraient l'épreuve probablement grâce à ce caillou qui a fait valdinguer en l'air les pauvres animaux. Mais quoi, l'opportunisme et la chance faisaient partie des moyens dont disposaient les Hunters pour aboutir à leurs fins !

Un coup d’œil au stock de bouteilles du borgne taré qui les avait menés là lui indiqua qu'il restait peu de temps. Elle n'aurait pas à être sur le qui-vive trop longtemps. Bryg restait à ses côtés de toute façon, ce qui empêcha peut-être certains de tenter leur chance. Quand la dernière bouteille fut vidée, elle avait toujours son poisson.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/05/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 25
Page 1 sur 1
Sauter vers: