Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Examen Hunter Session 3 - Épreuve 2

 :: Univers RP :: Continent Nord :: République de Padokia
Mar 6 Sep - 9:37
Lorsque le réveil programmé pour sonner à l'heure limite sonna, Tiplin l'écrasa d'un violent coup de talon. On pouvait dire qu'il n'aimait pas beaucoup le bruit. Puisqu'il se désaltérait à l'instant où il entreprit un acte si soudain, les trente candidats réunis durent patienter avant qu'il n'annonce la suite des hostilités.
Boire de manière aussi ostentatoire sur cette plateforme se trouvant à l'intérieur du volcan relevait purement et simplement de la provocation manifeste. Entreposées dans une glacière de confection particulière, d'innombrables bouteilles d'eau n'attendaient que lui, et lui seul.

L'observant se délecter ainsi du précieux breuvage, la quasi totalité des candidats restants avaient dû entamer ou se débarrasser de leurs ressources afin de pratiquer l'escalade tout en affrontant les créatures tapies dans l'ombre des crevasses. La chaleur n'avait plus rien d'étouffante, tous cuisaient. Pour l'instant, les vapeurs de souffre, à l'odeur infectes, n'avaient encore pas eu raison de la santé des participants, ce n'était qu'une question de patience.

Chaque seconde que Tiplin prenait avant de leur expliquer les modalités de la prochaine épreuve était un supplice. Plus tôt ils en auraient terminé avec l'épreuve, et plus vite ils pourraient sortir de cette anti-chambre de l'enfer qu'était la chambre magmatique qu'ils surplombaient.

- Ça c'est Lif

Lif fit coucou. L'examinateur n'avait même pas salué la performance des aspirants Hunter et en venait au vif du sujet. Il pointa du doigt un petit vieux à lunettes vêtu d'un marcel et d'un short court.

- Il n'est pas Hunter, et pourtant, son expertise est prisée par tous les plus grands Hunters gourmets de la planète. La raison ? Montre-leur Lif.

Sourire paisible au visage, le petit bonhomme devint un autre homme. Un fil de pêche assez spécial en main au bout du quel se trouvait un hameçon, il alla se positionner au bord de la plateforme, scrutant les remous du magma. D'un coup, d'un seul, il lança l'hameçon en direction du magma et le tira d'un coup sec vers lui presque aussitôt. Surprise générale, il venait de ramener un poisson noir à l'aspect cramoisi dont les multiples nageoires étaient rougeoyantes.

- Inutile de vous dire que le fil et l'hameçon ont été conçus spécialement pour ce genre de tâche. Lif ne vous le prêtera pas, et si quelqu'un essaie de lui voler, il sera éliminé. Votre tâche consiste à ramener un de ces poissons magmatiques sur la surface, et sans matériel. Un conseil... Évitez de les pêcher à la main haha !

Ce n'était plus une épreuve mais un acte de sadisme exercé sans la moindre forme de retenue. Iblin entame une nouvelle bouteille.

- Lorsque je n'aurais plus rien à boire, l'épreuve sera terminée.

Les candidats déjà grillés allaient bientôt devoir se rapprocher du magma pour s'adonner à une pêche bien singulière. Restait à savoir si le magma, les émanations de souffre, la chaleur ambiante, ou les créatures magmatiques auraient raison d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 16/05/2016
Ven 9 Sep - 16:31
Peter se releva en sursaut lorsque l’examinateur fracassa le réveil. Il était éreinté, il avait soif, il avait mal aux bras. Il avait pensé qu’il aurait pu au moins se reposer avant le début de la prochaine épreuve ! Mais non, elle avait commencé directement.

Après la description de l’épreuve, Peter avait le sourire. Vous vous le dites, cette épreuve était faite pour lui, c’était un pêcheur averti, reconnu par ses pairs. Il devrait résoudre cette épreuve rapidement en deux trois mouvements, être le premier à attraper un poisson magmatique. Mais non ! Le connaissant, il devait avoir les yeux qui pétillaient, ce qui l’intéressait ce n’était pas l’épreuve, son regard s’était surement fixé vers le petit pêcheur.

Comme l’avait dit l’examinateur, Lif était quelqu’un de connu pour son expérience et expertise. Il était aussi connu par Peter. Il s’était précipité vers Lif d’un pas rapide.

- Monsieur Lif, Excusez-moi ! Monsieur Lif ! Vous êtes bien l’auteur de « Pêche en haute trouble » ? Ou de « la pêche en milieu Extrême » ?

Lif avait seulement eu le temps d’acquiescer que Peter avait déjà rentamé la discussion !

- J’ai lu tous vos livres, je suis un grand fan de vos exploits ! J’ai adoré le livre où vous racontez comment vous avez attrapé, le requin à tête de tigre ! [...] J’ai été impressionné par vos façons de lancer votre hameçon ! Il est fait en quel matériel pour résister par cette chaleur ? Je parie qu’il est fait en métal réfractaire ! J’ai raison n’est-ce pas ?

Je pense que je n’ai jamais vu Peter, ainsi ! Une vraie pipelette, il ne laissait pas le pêcheur lui dire un seul mot. C’est Lif qui m’a donné ces informations, il se souvient très bien de Peter. Je pense que ce n’est pas tous les jours, que quelqu’un, l’aborde avec un tel entrain et comment je pourrai dire ça, de manque de savoir vivre.

Pour ceux d’entre vous, qui ne connaissent pas Lif, il s’agit d’un vétéran dans le monde de la pêche. Il a découvert de nombreuses espèces différentes, il a parcouru le monde entier. C’est un océanologue, un biologiste marin, écrivain …, mais il est aussi reconnu pour fournir à certains restaurants très hauts de gamme des poissons particuliers. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille son autobiographie aux éditions pêches, romans et découvertes

Lif l’avait laissé parler, quasiment tout seul, pendant plusieurs bonnes minutes. Sauf que l’examinateur buvait sans cesses et les bouteilles diminuaient à vue d’œil !

- Au lieu de discuter avec moi, vous devriez vous concentrer sur l’épreuve !

Je pense qu’heureusement que Lif lui avait remis les idées en place. Lorsque cela concerne la pêche, Peter a tendance à vite à oublier ce qu’il entoure. Et là, il avait complètement oublié son épreuve. Heureusement pour lui, c’était aussi une épreuve de pêche et il se recentra vite dedans.

Il était impossible pour lui, d’utiliser son trident pour pêcher le poisson magmatique. Son trident était d’un métal non oxydable très pratique pour la pêche en haute mer, mais inefficace dans du magma en fusion. A la rigueur, je pense qu’il aurait pu attraper un poisson avec, mais son trident est sa prunelle de ses yeux et il était hors de question qu’il l’abime.

Connaissant Peter, il avait dû se placer au bord du lac de feu, à regarder, les différentes variations du liquide. Il faisait toujours ça lorsqu’il partait en chasse, il analysait tous ce qu’il se passe. Il pouvait rester immobile plusieurs heures, malgré le vent ou le froid. Bon là, c’était tout l’inverse, c’était la chaleur extrême et la sècheresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 07/07/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 25
Dim 11 Sep - 15:02
Nicoar qui était resté face contre terre le temps que tous les derniers participants arrivent, releva finalement la tête lorsque l'examinateur commença l'explication de la seconde épreuve. La chaleur était devenue vraiment insoutenable, il suait à grosse goutte, à chaque fois qu'il déglutissait cela devenait de plus en plus difficile tellement que Nicoar manquait de salive, ses lèvres étaient sèches comme un désert, ses mouvements étaient également plus durs à effectuer, par exemple un petit effort comme se lever lui demander de dépenser bien trop d'énergie. Il se parla à lui-même.

-C'est donc ça que ressent une volaille dans un four. Non ! Ici c'est beaucoup plus chaud que d'en un four.


Sa chute particulièrement violente lui avait laissé quelques séquelles et il était vraiment épuisé après avoir escaladé ce volcan. Pour aggraver le tout, l'examinateur se désaltérer juste devant son nez, ses yeux étaient comme subjugués devant ce horrible spectacle, à chacune des gorgées d'eau qu'il prenait, Nicoar faisait de petites mimiques avec sa bouche comme s'il avalait également de cet incroyable breuvage. Il fallait absolument trouver un moyen de pêcher ce poisson sans dépenser trop d'effort et dans le cas contraire où il lui serait demandé d'en dépenser beaucoup, il fallait absolument que la première tentative soit la bonne.

Pour éviter de perdre un maximum d'eau inutilement, Nicoar décida de retirer délicatement son épais manteau de plume, il le plia toujours avec une très grande attention et le posa juste à côté de lui, le flamant en profita pour s’asseoir en tailleur afin de pouvoir observer cet amas de lave d'un rouge vif, des bulles explosaient à la surface dégageant de la fumée noire, une odeur d’œuf pourrit empestait partout sur la plateforme.

La main droite sur son menton, il réfléchissait à une solution, il regardait un peu partout autour de lui pour trouver un objet qui supporterait la chaleur de la lave, mais rien qui ne lui permettait de pêcher un poisson. Il comprit que la solution ne viendrait pas forcement de lui, il se mit alors à faire comme lorsqu'il avait eu pour objectif d'escalader le volcan, c'est-à-dire d'observer les autres candidats, mais une grande majorité des prétendants étaient dans la même situation que lui, à réfléchir, dont Viper, son sauveur qui ne se trouvait qu'à quelques mètres de lui, leur regard se croisèrent à cet instant précis et le travesti lui fit un grand signe de la main puis l'interpella.

-Youhou !! Mon mignon...Heu Viper !!

Nicoar était heureux de savoir que le clown avait réussi l'épreuve et visiblement sans encombre, il affichait un large sourire en le voyant, limite niait. Puis il se remit à inspecter les alentours, quelques-uns s'étaient déjà rapprochés du lac, parmi eux, il y avait l'homme au trident que Nicoar avait aperçu juste avant qu'il ne disparaisse à bord de sa luge dans le creux du volcan et que notre flamant rose ne se prennent réellement pour un oiseau à son tour.

Au bout d'une dizaine de minutes à cogiter dans son coin, l'épreuve le gonfla tellement qu'il arrêta complètement toute réflexion, se contentant simplement d'attendre en jetant de petits cailloux dans la lave en fusion, la réaction des pierres au contact du magma créait une éclaboussure tout autour avant de disparaître et de fondre sous la chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 22

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 12
Lun 12 Sep - 13:06
A peine tombé au sol, un vieil homme apparut pour expliquer les règles de cet épreuve, une canne à pêche ? C'est une blague ? Cet homme lança la ligne dans la lave et un poisson en sortit, à ce moment la l'examinateur qui avait un nombre incroyable de bouteilles d'eau expliquait que l'épreuve sera fini quand il n'y en aura plus.

Viper ne savait pas quoi penser, il avait extrêmement soif, il avait mal partout et la chaleur rendait l'air étouffant,pourtant l’examinateur buvait devant les candidats, c'était plutôt cruel.

Cependant le problème n'était pas la, pêcher un poisson dans la lave, sans matériel adapté, sans pouvoir emprunter celui du vieil homme.

« Pêcher »... à cela Viper pensait .

-Alors c'est comme ça ? Une épreuve de pêche... Je suis vraiment mal barré.

En effet vivant une partie de sa vie à Yorkshin city à faire des spectacles de cirque pour gagner sa vie, et l'autre partie dans une grande mafia à s'entraîner pour reprendre le statut de boss une fois son père parti. Bref il n'a jamais pêché de sa vie, et encore moins dans la lave, alors comment y arriver ?

Il prit une dizaine de minute avant de se calmer et respira un bon coup avant de se relever assez difficilement.

Il savait une chose, c'est que ce n'est pas avec une méthode conventionnelle qu'il y arrivera, il devait ruser, après tout la ruse et l'analyse étaient ses spécialités, pour commencer vérifier les environs, des rochers... De la lave... Des rochers... les candidats, bref rien de très intéressant pour le moment, jusqu'au moment ou il a croisé le regard de Nicoar.

-Youhou !! Mon mignon...Heu Viper !!

Ne sachant pas comment réagir en le voyant Viper lança un sourire pour ne pas lui être hostile, après tout c'était juste un idiot reconnaissant d'avoir été sauvé lors de l'épreuve précédente, en même temps il entendait un homme crier comme un enfant en parlant au vieil homme, il était vraiment bruyant, trop même, l'artiste avait du mal à se concentrer.

Le problème était toujours le même, comment pêcher ce poisson ? Malheureusement il ne voyait qu'une chose, en voler un si les autres candidats arrivaient à en pêcher, c'était lâche et cela ne lui plaisait pas mais c'était la seule solution en tête car son matériel fondrait à la lave, même si ce plan était lâche, cela était risqué car les autres participants n'avaient pas l'air d'avoir trouvé de solutions.

Le temps passait mais rien n'avait bougé, Viper observa lave en espérant qu'un poisson saute, quand il n'avait vraiment plus d'idées, des petites vaguelettes se sont formés et des éclaboussures de lave partait mais pas assez pour atteindre quelqu'un, c'était Nicoar qui frustré de ne rien trouver, jetait des cailloux dans la lave.

En voyant ça, les yeux de Viper se sont mis à briller, qui aurait cru que le fait de regarder l'idiot plumé lui aurait donné une idée ? Elle n'était pas parfaite, elle était très risqué et impossible à réaliser seul mais c'était la seule susceptible de marcher, il avança vers Nicoar et en se baissant un peu il lui dit.

- Dis moi le plumé ! Je viens d'avoir une idée et j'ai besoin de toi pour la réaliser !

-Oh oui dis moi tout ! Je ferai n'importe quoi pour toi....mon HÉROS!

Répondit Nicoar avec des étoiles pleins les yeux, très heureux de pouvoir être utile à son sauveur, Viper qui à la fois désespéré mais aussi content d'avoir de l'aide lui expliqua son plan.

-Alors c'est très simple, trouve moi un très gros rocher, le plus gros que tu puisse trouver, plus on doit être pour le porter et mieux ce sera, c'est important car on vas le jeter dans la lave pour faire sauter les poissons. Aussi, réfléchis à un plan pour pas recevoir d'éclaboussure.

Nicoar partit d'un coup pour chercher le rocher, il ne voulait pas décevoir l'homme qui non seulement l'avait sauvé, mais qui avait aussi confiance en lui.

En attendant que son larbin revienne, Viper devait lui aussi faire sa part du boulot, c'est alors qu'il se mit sur un point surélevé et cria d'une voix forte.

-Mes chères candidats comme nous l'avons tous remarqué, cette épreuve est quelque peu compliqué et pour le moment PERSONNE n'a encore réussi ! Je propose donc une alliance avec qui voudra bien pour exécuter un plan capable de récupérer quelques poissons, ceux qui sont intéressé peuvent me rejoindre, je vous expliquerai tout. Après tout cela ne vous coûte rien d'écouter un plan capable de réussir !

Trois, quatre candidats intéressé commencèrent à arriver pour écouter le plan du mafieux, ce n'était pas forcément assez mais c'était un bon début, le temps passait vite et c'était le moment pour Viper de passer à l'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 30/06/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 10
Jeu 15 Sep - 19:21
[HRP : Je m'excuse pour le retard ! je pensais pouvoir poster hier, mais j'ai eu quelques soucis. ]
_____________________________

Peter était complètement absorber par le magma, il ne faisait pas attention à ce qui l’entourait. Complètement impassible, il ne voyait pas qu’un groupe c’était formé. C’est vrai que rien n’interdisait qu’un groupe se forme. Mais même s’il avait entendu la proposition du candidat, Peter aurait certainement refusé. C’était une épreuve de pêche et son « honneur », je le mets bien entre guillemets, ce n’est pas dans l’honneur de pêcheur de faire les choses seules, mais c’est dans l’esprit de Peter de vouloir attraper une proie tous seul pour la première fois.

Il ne faisait même attention, mais il suait à grosses gouttes, ses lèvres s’étaient asséchées et s’il restait ainsi, il risquait de basculer en avant et aller faire un tour dans le lac de lave. D’après, ce qu’il m’a dit bien plus tard, en fait, il essayait de se souvenir de ce qu’il avait lu sur les « poissons magmatiques » dans « la pêche en milieu Extrême ». En fait, les poissons magmatiques sont aussi appelés les carpes de feu. Ils ont la possibilité de produire une couche de « glace » les protégeant des fortes chaleurs. Ils sont relativement rares, on les trouve dans les milieux à fortes chaleurs par exemple au sommet d’un volcan dans son lac de lave en fusion !

La particularité des carpes de feu est qu’ils sont carnivores et cannibales. Il y a très peu de proie dans les volcans et donc ils ont tendance à se manger entre eux. Après, de ce que j’ai compris, il y aura une carpe alpha qui serait accompagné d’un banc et ils s’attaqueraient à d’autres « meutes » de carpes. C’est assez compliqué, donc je ne vais pas rentrer dans les détails, vous pouvez avoir plus d’informations dans la bibliographie que je mettrais à la fin du livre.

Bon maintenant, nous allons venir à comment Peter a attrapé ce foutu poisson. Peter était retourné voir Lif, pour lui demander s’il pouvait avoir le poisson. Il aurait dit que c’était pour l’étudier, etc. Il faut savoir une chose sur Peter, il ne sait pas mentir, mais bon Lif lui aurait donné sans trop de difficulté et il aurait seulement mis en garde que ce n’était pas la peine de le ramener à l’examinateur pour lui faire croire que c’était lui qu’il l’avait capturé. Entre vous et moi, je pense que Lif aime bien Peter dans le fond et qu’il avait compris son attention.

Peter n’avait pas l’attention de tricher avec l’examinateur, il voulait pêcher son poisson, lui-même. Il avait deux solutions, soit de récupérer le poisson pêché de l’examinateur, soit se prélever un petit bout de peau pour servir d’appât. Valait mieux que la première solution marche…

Le corps de la carpe produisait encore sa couche de froid, il se … Rien que d’imaginer cette scène, cela me dégoûte… il se frotta le visage avec le poisson afin de se rafraîchir un peu. Après, cette scène que j’aurai espérée que ne me la raconte jamais, Peter décrocha sa chaîne du trident et il avait réussi à enfoncer son mousqueton au niveau de la gueule de la carpe. En gros, pour faire simple, sa chaîne était le fil de pêche, le mousqueton l’hameçon et la carpe l’appât. Sa chaîne n’allait pas résister à la forte chaleur, mais il espérait suffisamment pour qu’il puisse attraper quelques choses rapidement.

Il jeta « sa ligne » à la « mer » et il attendit quelques secondes. Il ressentit rapidement, quelque chose mordre, les carpes devaient vraiment être affamés pour se précipiter sur leur camarade mort aussi rapidement. Il devait faire vite, de son bras gauche, il releva brusquement sa chaine, qui céda à son milieu à cause de la chaleur, propulsant en même temps une carpe en l’air. De son bras droit armé du trident, il le propulsa en direction de sa proie, laissant la hampe glissée de entre ses doigts. Il rattrapa l’extrémité du trident au dernier moment, pendant que l’autre côté embrocha d’un coup sec le poisson magmatique. Il ramena son trident et sa prise vers lui et se dirigea vers l’examinateur qui continuait de boire tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 07/07/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 25
Dim 18 Sep - 14:20
À peine Viper avait fini de lui donner des instructions que Nicoar était parti à la recherche de ce fameux rocher, il s'était replacé au centre de la plate-forme qui se trouvait au milieu du lac pour avoir une vue d'ensemble. D’où il était, Nicoar avait une vision du terrain de 360° tout autour de lui. Il se mit à faire une drôle de position pour observer la zone, il se tenait pour ainsi dire comme un suricate lorsqu'ils se mettent aux aguets d'un éventuel danger, droit comme un pique, le torse bombé, les yeux bien ouverts, il tournait la tête dans tous les sens à la recherche d'un rocher à une vitesse quasi-mécanique. Dans sa tête, les mêmes mots tournaient en boucle.

*Un gros rocher ! Un gros rocher ! Un gros rocher ! Un gros....*

Mais toute son attention fut ensuite portée vers l'homme au trident, par un moyen qui lui était totalement inconnu, il avait réussi à pêcher un de ces poissons magmatiques. Nicoar ne put s’empêcher de s'approcher de lui, il avait les yeux rempli d'étoiles comme un obèse en plein régime devant un hamburger avec 6 steaks de viande hachée bien saignante, 3 poitrines fumées à l'odeur exquis, des morceaux de cheddar dégoulinant de partout, le tout accompagnait sa petite rondelle de tomate ainsi que de sa feuille de salade pour se donner bonne conscience, en plus clair il était vraiment heureux. Le blondinet tendit les bras en direction de l'homme et plus particulièrement en direction du poisson, puis, sans la moindre animosité Nicoar lui demanda tout excité et le plus naturellement du monde.

-Dites ! Puis-je tâter un peu du bestiau?

Dans une situation comme celle-ci ou tous les coups sont permis, même de tuer son concurrent, on aurait été en droit de se dire qu'aucune personne assez sensée n'aurait accepté ce genre de requête de peur de se faire voler son butin, et pourtant l'homme accepta sans ciller une seule seconde, visiblement bien trop contant de pouvoir montrer son trophée à quelqu'un.

-Ouais vas-y mon gars !
Lui dit-il en faisant un grand sourire.

De son index droit, le travesti l'enfonça légèrement dans le ventre de l'animal avant de le retirer brusquement au moment ou le poisson se mit à se débattre. Il laissa échapper un petit cri avant de se mettre à rire, il avait le sourire jusqu'au oreille comme un gosse. L'homme lui tendit plus fermement le poisson vers lui.

-Tu veux le prendre ?

-Non ça ira mon cher ami. Sa peau toute visqueuse me répugne légèrement, mais merci pour la proposition.

Nicoar recula légèrement pour laisser l'homme tranquille, surtout que plusieurs candidats s'étaient réunis autour des deux compères, mais visiblement pas avec les mêmes intentions purement instructives de Nicoar. Non, eux semblaient beaucoup plus belliqueux à en croire leurs postures de prédateur prêt à bondir sur sa proie, voyant cela notre ami le flamant rose en profita pour déguerpir le plus rapidement d'ici avant que la situation n'empire.
Le blondinet se rendit compte qu'avec cette petite parenthèse « chasse et pêche », il avait perdu énormément de temps et cette impression fut confirmée lorsqu'il croisa le regard de Viper qui le mitraillait littéralement sur place. Il fit une petite moue avec sa bouche comme le ferait un gosse prit la main dans le sac en train de faire une bêtise, avant de repartir aussitôt au centre de la plate-forme pour revenir à sa tâche principale qui était de trouver un énorme rocher.

*Bingo !*

Il en avait trouvé un qui serait vraiment parfait, il se trouvait juste en haut du lac, ça se voyait qu'il tenait là plus par habitude qu'autre chose et qu'avec 5-6 personnes il serait possible de la faire tomber, il devait peser dans les 1 voir 2 tonnes à vue de nez, le soucis c'est qu'il se trouvait à 5 mètres du sol. Certes après avoir escaladé un volcan ça peut paraître risible, le hic c'est que Nicoar commençait à être à bout de forces et la chaleur qui rendait l'atmosphère irrespirable n’arrangeait rien, cela faisait déjà un long moment qu'il n'avait pas bu une goutte d'eau. Il ressentait comme des vertiges et ses déplacements devenaient vraiment de plus en plus durs, mais il prit quand même la peine de prévenir Viper.

-Viperinou j'ai trouvé ! Dit-il tout en montrant du doigt le bloc de roche.

Une fois sa mission accomplie, il s'écroula sur la roche volcanique pour reprendre un peu de force.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 22

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 12
Lun 26 Sep - 19:46
Peter peut être d’un naïf ! Quelle idée, il a eu de laisser le laisser le flamand rose s’approcher de « sa proie ». A vrai dire Peter a toujours été comme ça, à voir le meilleur chez les autres. Mais il reste qu’il a un bon instinct. Donc quand il a vu qu’il était entouré de concurrent, après le départ du candidat blondinet, il comprit qu’il n’avait pas les mêmes intentions que le précédent. Il enleva le poisson de son trident et le plaça directement contre sa peau, sous son teeshirt transpirant. Une vague rafraichissante le parcourra résultant de la sécrétion naturelle de la carpe. Le poisson magmatique était à « l’abri » au chaud, pendant que le trident repris une position de combat. Son bras droit tendu vers le sol, prêt à faire un mouvement de rotation avec son trident pour faire reculer ses assaillants, le bras gauche lui était plié face à lui prêt à dévier ou agripper tout ce qu’il l’atteindrait.

Bon soyons franc, Peter était en mauvaise position, il n’est pas un mauvais combattant, dans le milieu de la pêche, la bagarre fait partie de la tradition. Mais Peter était entouré de cinq hommes, bien bâti qui avait subi la première épreuve et qui s’étaient entraînés pour réussir l’examen par n’importe quel prix.

Finalement, je ne sais pas si c’est la chance ou pas, mais un autre groupe provoqua une diversion en propulsant un énorme rocher en direction du lac de magma. Le rocher dévala la pente avec un tel bruit que tout le monde se tourna vers la source. Peter profita de la diversion pour se faufiler entre le groupe d’assaillant jouant des épaules. L’un d’eux lui attrapa l’avant-bras gauche par derrière, d’un geste brusque sans même regarder, il fit pivoter son coude droit vers l’arrière de manière que la partie non perforante de son trident touche l’agrippeur. La hampe s’enfonça certainement dans l’estomac du candidat, car il lâcha immédiatement Peter et se plia en deux.

Au même moment, le rocher plongea férocement dans le lac de lave. Cela projeta de nombreuses éclaboussures, et miraculeusement une poignée de carpes de feu par la même occasion tout autour du lac. L’ajout du volume du rocher provoqua une montée du lac qui sortit de son contenant et déborda sur les berges.

Peter couru pour éviter le « tsunami » de lave provoquer par les autres candidats. Il monta sur un petit dénivelé pour éviter la marée montante du lac. Malgré son avance par rapport aux autres candidats, il ne put éviter une éclaboussure qui tomba sur son épaule gauche. Le magma consuma immédiatement le tissu de son teeshirt attaquant la peau de Peter qui lâcha un râle de douleur. Par bon sens, il sortit la carpe qui se promenait toujours sous son teeshirt et l’appliqua immédiatement sur la brûlure. Un immense soulagement se fit sentir, mais cela laissera une trace à vie.

Toujours son poisson en guise de poche de glace, il se dirigea vers l’examinateur. Il ne se retourna pas pour voir les dégâts qu’avaient provoqués le rocher, il avait le sentiment que cela ne serait pas beau à voir. Il n’était pas sûr qu’il puisse le supporter. Une fois, devant l’examinateur, il vit que le magma avait touché la glaciaire contenant l’eau servant de sablier à l’épreuve. L’examinateur avait toujours une bouteille à moitié pleine ou vide, selon ton point de vue. L’épreuve risquait de se finir rapidement. Peter donna la carpe de feu. Il était reçu, il était quasiment indemne, mais il n’avait pas le sentiment que tout le monde aurait cette chance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 07/07/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 25
Ven 30 Sep - 16:23
Nicoar agonisait allongé sur le sol les quatre fers en l'air, le visage dégoulinant, des courbatures dans tout le corps, la gorge sèche, il avait complètement abandonné l'idée de finir l'épreuve dans les temps. Soudain, après une bonne dizaine de minutes par terre il entendit tout d'un coup un énorme bruit de craquement, qui le fit sortir de sa torpeur. Il s'assit aussitôt pour voir d'où pouvait bien provenir ce bruit, c'était Viper accompagnait de 4 autres bonhommes qui avaient fait basculer une pierre en direction du lac. Pour une raison inconnue, Nicoar repensa aux mots de Viper avant qu'ils ne se quittent.

*Alors c'est très simple, trouve moi un très gros rocher, le plus gros que tu puisses trouver, plus on doit être pour le porter et mieux ce sera, c'est important car on va le jeter dans la lave pour faire sauter les poissons. Aussi, réfléchis à un plan pour pas recevoir d'éclaboussure. *


Plus que 4 mètres avant que le bloc ne tombe, mais le blondinet restait planté là, les bras croisaient à regarder ce rocher qui dévalait la pente, pourtant il sentait qu'il avait loupé quelque chose d'important.

*Plus on doit être pour le porter et mieux ce sera, c'est important car on va le jeter dans la lave pour faire sauter les poissons. Aussi, réfléchis à un plan pour pas recevoir d'éclaboussure. *


Plus que 3 mètres avant l'impact et il se tenait toujours dans la même position. Le temps autour de lui était comme figé, le moment où ils avaient décroché ce rocher et la chute lui semblait interminable, certainement dû au fait que ses méninges qui travaillaient à 2000 à l'heure avaient le temps de chercher ce qu'il lui manquait.

*Aussi, réfléchis à un plan pour pas recevoir d'éclaboussure. Éclaboussure !*

Plus que 2 mètres. Son visage avait totalement changé, il avait le teint complètement livide, la bouche grande ouverte, les yeux comme exorbités. Il eut à peine le temps de se mettre sur ses deux jambes et de fuir que le rocher avait déjà plongé dans le lac de lave affecte une force impressionnante, entraînant des éclaboussures. Il était trop tard pour qu'il fasse quoi que ce soit, une énorme ombre noire se dirigeait droit sur lui, son corps était comme pétrifié à l'idée de se prendre ne serait-ce qu'une goutte de lave sur son magnifique visage, il eut seulement le réflexe de fermer les yeux avant l'impact.

Flap!


Les yeux toujours clos, il sentit un truc gluant au beau milieu de sa face, étrangement c'était bien moins chaud et bien moins douloureux qu'il ne l'aurait imaginé, tout d'un coup cela se mit même à remuer, il ouvrit immédiatement les yeux et là, il découvrit que ce n'était autre qu'un poisson de lave. Ce ne fut qu'un bref moment de réjouissement, car les éclaboussures furent aussitôt suivie d'une minie marée de lave qui se dirigeait droit sur Nicoar qui partit immédiatement se mettre à l'abri sur la plate-forme aussi vite qu'il le pouvait. Cela ne dura que quelque seconde avant que la coulée ne reprenne sa forme initiale et ne retourne dans son foyer en laissant de nouveau le champ libre. Nicoar qui regardait la scène eut le sang glacé par cette vision d'horreur, des corps carbonisés jonchaient le sol et c'était les plus chanceux, car on pouvait entre les cris d'agonie de ceux qui avaient eu les jambes littéralement fondues à cause de la chaleur de la lave qui s'était déversée sur eux, il y avait même un des hunters amateurs avec le visage à moitié brûlé ce qui avait créé un énorme trou au niveau de sa joue.

Soudain, le blondinet semblait chercher quelque chose du regard, on pouvait lire toute l'inquiétude dans ses yeux, puisqu'en il trouva enfin ce qu'il cherchait, il ne put retenir ses larmes, il était totalement abattu.

-Non...pas toi, c'est pas possible.


Il tomba à genoux les mains vers le ciel, des larmes coulaient le long ses joues et il se mit à hurler

-POURQUOI !! POURQUOI ETRE AUSSI CRUEL !!


Il faisait tout ce cinéma parce qu'il avait au tout début de l'épreuve laissé son manteau à côté du lac de lave, malheureusement lorsque celui-ci avait débordé, il avait également englouti son blouson favori.

Le visage fermé comme on pourrait l'être lors d'un enterrement, il se rendit sur l'emplacement présumé du crime sans faire la moindre attention de ce qui l'entourait, il fit un petit signe de croix et repartit en direction de l'examinateur avec le poisson dans la main. Sur le chemin du retour, il croisa un homme qui se dressa sur sa route pour visiblement lui dérobé son poisson, l'homme n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que Nicoar releva la tête pour le regarder de haut pour bien montrer qu'il n'hésiterait pas à l'écraser, ses yeux s'étaient assombris, il avait les poings serrés, les sourcilles fronçaient, une petite veine était apparu sur son front et sa voix efféminée avait totalement disparu pour laisser place à une voix beaucoup plus virile qu'auparavant, c'était un autre homme. D'un ton froid et déterminé, il lâcha une phrase brève, mais très cinglante.

-Dégage de ma route ou je te bute.

L'homme était comme scotché parce qu'il venait d'entendre, le blondinet le scruta des pieds à la tête avant de s’avancer vers lui, il passa suffisamment proche du voleur pour lui frôler l'épaule sans qu'il ne bronche d'un cil. Une fois cette petite parenthèse terminée, il s'approcha enfin de l'examinateur à qui il ne restait plus qu'un fond de bouteille et il lui tendit le poisson qui bougeait encore en arborant un large sourire, Nicoar était redevenu notre Nicoar que l'on aime tant.

-Fini !


HRP:
Désolé pour le retard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 22

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sauter vers: