Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Aller en bas

Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  M.J le Lun 15 Aoû - 11:02



Padokia, gare au volcan
Magma Bouillonnant
L'ascension sera terrible


Assis en tailleur, bras croisés, son visage austère et creusé par les décennies restant impassible, Tiplin Sormack semblait réfléchir suite à ce Haïku improvisé. Improvisé ou longuement mûri. Intérieurement, le Ranger Hunter rageait de ne pas avoir été capable d'offrir mieux comme Haïku de contemplation face au Volcan qui lui faisait face au loin.

- Au moins personne n'a entendu ça...

- Si monsieur moi j'ai entendu !

Tressaillant en entendant ces mots, Tiplin se retourna. Derrière lui, les Hunters amateurs s'étaient agglutinés en attendant le début de l'épreuve. Ces candidats, plongé dans sa méditation pour un Haïku, l'examinateur en avait oublié jusqu'à leur existence. De ses yeux plissés, il jaugeait les participants.

- Rien de bien fameux à l'horizon.

- Ça aussi j'ai entendu !

Le regard du Hunter suffit à faire comprendre à l'impertinent de service qu'il avait un intérêt pour le moins vital à s'éloigner de son examinateur, ce qu'il fit sans hésiter une seule seconde. Contemplant à nouveau le volcan éteint, Tiplin savait que l'heure n'était plus aux Haïkus. Après avoir observé les participants, il commença à se demander s'il n'avait pas mis la barre un peu haute avec l'épreuve qu'il avait en tête. Soudain, il secoua sa tête comme pour reprendre ses esprits.
Cette épreuve était pour lui un exercice routinier, quotidien même. Chaque matin pour se mettre en forme pour la journée, il accomplissait ce qu'il allait infliger aux bons à rien rangés derrière lui. Si lui pouvait le faire, tout Hunter qui se mérite devait aussi en être capable.

Les consignes prévoyaient que l'épreuve commencerait à onze heures du matin, toutefois, Tiplin préféra atteindre l'exact moment où le soleil se trouverait au zénith. Bien des retardataires purent ainsi parvenir jusqu'au lieu de la première épreuve. En tout, ils étaient quatre-cents cinquante deux candidats prêts à passer l'examen Hunter.

Puisqu'il était l'heure, le Ranger Hunter se leva pour enfin adresser la parole aux candidats, ces derniers firent place à un silence d'outre-tombe afin de boire chacune de ses paroles.

- Voyez ce massif là-bas ?

- C'est pas un massif c'est un volcan.

Toujours le même qui la ramenait. D'ailleurs, même ses pairs le regardaient d'un drôle d'air, n'appréciant pas non plus les messieurs je-sais-tout.

- Qu'est-ce que vous avez à me regarder ? C'est un volcan je vous assure ! Tenez, il a même fait un poème dessus ! Dites-leur !

Ignorant royalement le candidat soixante-huit qui avait tout du parfait casse couille, Tiplin reprit en essayant de garder son calme après avoir été décontenancé.

- Eh bien nous nous retrouverons à l'intérieur ! Vous l'escaladerez dans un premier temps, puis descendrez en son sein. Là, une plateforme rocheuse aménagée pour recevoir les candidats vous attendra. La température y est de plus de soixante degrés. Aussi... Faites attention aux fissures dans la paroi, même les meilleurs Beast Hunter n'ont pas pu déterminer la nature de toutes les créatures qui s'y tapissent.

Il marqua une pause un sourire en coin.

- Tout ce qu'il y a à savoir c'est qu'elles n'ont rien contre la chair humaine. À dix-huit heure commencera la prochaine épreuve. Bonne chance.

Un volcan de plus de mille mètres à escalader, le tout remplit de créatures hostiles, pour ensuite se retrouver à griller à l'intérieur : Hunter était une vocation et une affaire de volonté. Partant loin devant eux à une vitesse prodigieuse, l'examinateur les devança de manière spectaculaire. Sans même utiliser ses mains, il grimpa quasiment à la verticale en enfonçant ses pieds dans la paroi du volcan. C'était sa manière à lui de mettre la pression aux participants. Il mettait effectivement la barre très haute.
avatar
M.J

Messages : 46
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://huntersworld.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Peter Sanyr le Ven 19 Aoû - 14:00

Sa mère lui avait préparé un sac rempli de bric à brac, de quoi boire, de quoi manger et des vêtements pour six mois ! Ayant conscience que prenait son fils, elle l’avait embrassé sur le front en lui demandant de revenir entier. Son billet d’avion avait été payé par son grand-père qui l’avait pris dans ses bras, fier de lui !

Peter avait préféré laisser son bateau « Oblivion » à Companis. Même s’il était adapté pour circuler en haute mer, la république de Padokia se trouvait à plus d’un mois de navigation et il n’avait pas le temps pour cela. Il avait reçu les informations sur l’épreuve assez tardivement. Il avait donc prévu de prendre l’avion pour la première fois. Soyons francs entre nous, l’air n’est pas vraiment son élément ! Sur mer, il est à l’aise, on dirait qu’il déploie l’ensemble de son potentiel. Alors que dans les airs, il est figé sur son siège serrant les accoudoirs fortement, les dents serrées et le regard pleins de peur. Même maintenant, lorsqu’il peut l’éviter, il ne prend pas l’avion.

Il arriva sur place, après avoir vomi son repas plusieurs fois ! Il vagabonda dans la ville pour trouver une quelconque information sur le lieu de l’examen. C’était bien joli de dire rendez-vous au sentier X à 11h30, si le sentier X n’était pas trouvable sur une carte ! C’est en parcourant, la ville qui finit inévitablement à bousculer un grand et bel homme : Moi ! C’était la première fois qu’on se rencontrait, j’avais entendu parler que l’examen se passait dans ma ville et donc j’avais décidé d’investiguer dessus sans l’accord de mon rédacteur en chef. Bref, on ne parle pas de moi ! Il me demandait si je savais où je trouvais le sentier X. Bien que cela fasse quelques années que je me trouve dans cette ville, je n’en avais jamais entendu parler. Par contre, mon début d’investigation m’avait permis de récupérer quelques informations dont la localisation possible de l’examen. C’était aux abords du volcan à quelques kilomètres d’ici.

Je lui proposai donc de l’y accompagner. Finalement, ce n’était pas si difficile de trouver, il suffisait de suivre la foule. Une centaine de personnes étaient déjà rassemblée aux alentours d’un vieil homme. Un assistant probablement donnait des badges. On donna le numéro 324 à Peter et à moi, le 325… Me voilà embarquer dans l’examen d’hunter !
Je vous laisse vous imaginer sa réaction quand il a entendu à quoi consistait l’épreuve ! Son expérience en avion l’avait rendu sensible au vide et à l’altitude. Peter est plutôt à l’aise en escalade, il a l’habitude de crapahuter un peu partout sur un bateau et même monter à un mat pour les voiliers. Mais c’est au maximum trois ou quatre mètres ! Pas comme ce volcan ! Je l’imagine avec son visage blême à essayer d’évaluer le sommet. Je suis quasiment sûr qu’il se remémore son trajet en avion.

Prenant son courage à deux mains, Peter se décida de suivre la foule afin d’arriver au point de départ de l’ascension. Toujours son énorme sac de voyage sur le dos, il examina le volcan. Trouver des prises pour monter, n’avait pas l’air d’être compliqué. C’est surtout la distance, à parcourir en quelques heures, qui risquerait d’être compliquée. Oui, je vous le confirme, il avait complètement occulté les fissures accueillant des monstres friands de chair humaine !
Déjà les premiers participants commencèrent à grimper. Peter les examina, se demandant par où commencer. Après quelques minutes de réflexion, il jeta son sac à terre, il y récupéra son trident qui dépassait. (Me demander pas comment il a pu passer la sécurité de l’aéroport !). Il y prit aussi un petit sac à dos plus léger. Il enfourna dedans de quoi boire et de quoi manger, une lampe torche, une petite corde. (Heureusement que la maman de Peter est si prévoyante !). Il le mit sur le dos et bloqua son trident à l’aide de ce dernier. Même si cela risquait de le gêner, il ne laisserait pour rien au monde son trident en bas d’un volcan.

Il plaça sa première main sur une première prise et entreprit son ascension ! Il regardait que son objectif et évitait de penser à la distance qui le séparait du sol qui ne faisait qu’augmenter. Moi, je le regardai monter.

- Bon bas bon courage, j’espère te revoir !

Je fis demi-tour ! Je voulais en savoir plus, pas mourir.

- Candidat 325 éliminé
avatar
Peter Sanyr

Messages : 28
Date d'inscription : 07/07/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Nicoar Heyerter le Dim 21 Aoû - 15:34

Au loin, une drôle de silhouette s'approchait à vive allure du groupe de hunters amateurs qui s'étaient déjà agglutinés tout autour de l'examinateur. Un des participants à l’examen fronça des yeux pour identifier cette chose qui semblait avoir de nombreuses pattes, une taille non-proportionnelle à certains endroits et surtout des poils, non, des plumes de couleurs vivent un peu partout sur le corps. Personnes ne savaient exactement ce que c'était, mais cela intrigua une bonne partie de l'auditoire et quelques-uns attendaient désormais avec impatiente de voir de plus près ce monstre de 6 pattes fait de plumes et de poils.

Le son d'une guitare et les pas de la bête était maintenant parfaitement audible.

Tagada ! Tagada ! Tagada !


Lorsqu'ils aperçurent la bestiole de plus près, on pouvait voir clairement distinguer le dépit sur le visage de bon nombre d'entre eux, en comprenant qu'en réalité, ce n'était rien d'autre qu'un type de 2 mètres qui jouait du ukulélé au look de travesti tout en chevauchant un poney gris.

♪Petit poney, Petit poney ! Tu es tous gris et tout petit ! Petit poney, petit poney !♫


Mais permettez-moi de remonter un peu dans le temps avant toute chose, pour comprendre la raison de tout cela il faut revenir à environ 1 semaine, lorsque Nicoar Heyerter a entrepris le long et dangereux voyage pour devenir hunter.
Il a d'abord dû à bords d'un camion à moitié rafistolé et conduit par un vieux sénile qui approchait des 90 ans, traverser une tempête de sable, puis répondre à une énigme ou l'erreur n'était pas possible au risque de mourir dans d'atroce souffrance et enfin se rendre dans la République de Padokia. La vieille femme qui lui avait posé l’énigme lui avait dit qu'il devait se rendre dans un petit ranch tenu par une famille, qui lui fournirait un cheval pour se rendre sur le lieu de l'épreuve.
À son arrivée là-bas, un groupe de trois hunters amateurs qui semblaient se connaître était déjà en train de discuter avec ce qui semblait être le propriétaire du ranch, il portait un chapeau de cow-boy, une chemise à carreau rouge et un jean denim ainsi qu'un petit cure-dent qu'il tenait entre ses lèvres. Les quatre hommes se disputaient à propos d'un problème avec les chevaux lorsque Nicoar alla à leur rencontre.

-Qu'est-ce que tu comptes nous refourguer sale cul-terreux ?!

Tout en montrant des petits poneys, l'homme lui répondit très calmement.

-Écoutez-moi bien. C'est les meilleurs chevaux que j'ai si vous voulez atteindre l'épreuve.


Un autre homme qui faisait partie du groupe des hunters amateurs reprit encore plus énervé.

-Arrêtes de mentir ! J'ai vu que derrière t'avais de vrais bourrins !


Le plus balaise des trois qui n'avait toujours pas ouvert la bouche, se mit juste devant le fermier pour l’impressionner.

-T'façon t'as deux possibilités mon gars, soit la manière douce et tu nous les donnes bien gentiment ou alors la manière forte et alors là....

Il serra son poing droit pour frapper dans la paume de sa main gauche histoire d'intimider le pauvre homme. C'est à cet instant de Nicoar décida d'intervenir.

-Salut les boys ! Ouah t'as de sacré bras toi !

Dit-il tout en tâtant le biceps du gros malabar, l'homme retira précipitamment son bras en arrière pour que le travesti cesse de le toucher.

-T'es qui toi ?!


Il fit une petite courbette avant de se présenter.

-Je me nomme Nicoar Heyerter pour vous servir.

Les trois hommes le regardaient avec à la fois de l'étonnement et de la gêne.

-Messieurs, enfin, voyons, nous sommes des gens respectables pas la peine de se mettre dans des états pas possibles pour ce genre de broutille, ils me paraissent ma foi très bien ces poneys où est le souci?


-Peut-être pour une pédale dans ton genre, mais pas pour nous.


Nicoar eut un petit rire embarrassé.

-Ok donc je présume que vous êtes certainement le cerveau ...

Il prononça le mot « cerveau » en faisant des guillemets avec ses doigts.

-De cette bande de gros cornichons. Si ces chevaux ne vous plaisent pas pourquoi ne tout simplement pas y aller à pied en lui demandant le chemin ?


Ça se voyait sur le visage du gorille que le flamant rose commençait légèrement à l'agacer.

-Bon ! Tu commences à me les briser sévère, si c'est comme ça j'aurais cas commencer par te casser la gueule à toi puis je finirai par le paysan.


Alors qu'il se préparait à armer sa frappe en plein milieu du magnifique visage de Nicoar, le cow-boy arrêta tout au dernier moment.

-Ça suffit ! Vous n'avez cas prendre ses trois chevaux pour vous rendre sur l'épreuve.

Après avoir installé les selles sur le dos des chevaux, le fermier indiqua une direction et les hunters suivirent. Ce n'est qu'après s'être assurait que les brutes soient suffisamment loin que le paysan révéla toute la supercherie à Nicoar Heyerter.

-Félicitation, tu as réussi l'épreuve qui te permettra de te rendre à l'épreuve.

Il y  avait beaucoup trop d'épreuves d'un coup pour le cerveau de Nicoar, ce qui le fit légèrement surchauffer.

- Moi c'est Bilode Jackmout et j'suis payé par le comité pour faire une pré-sélection. Tu as prouvé que tu avais un bon fond en venant à ma rescousse, même si je n'en aurais certainement fait qu'une bouchée de ces bleues bites.
Le poney vient d'une île très rude ou la vie y est quasiment impossible, par conséquent, il est très robuste, ce qui est parfait pour te rendre au travers des chemins escarpés qui te mèneront jusqu'au volcan.


Le fermier, eut un petit sourire en quoi en repensant à ces hunters amateurs.

-Les cheveux qu'ils m'ont volé sont très fragiles et ils n'arriveront très certainement pas à temps...Surtout que je leur ai indiqué la mauvaise direction.

Nicoar baisa la main du cow-boy.

-Je ne vous remercierai jamais assez mon cher Jackmout.


Bilode retira sa main pleine de bave avant de l'agiter pour en retirait le maximum.

-Hum ! Bien je pense qu'il est temps de partir si tu ne veux pas être en retard mon gars.

Tous les préparatifs étaient prêts pour son départ lorsque le blondinet aperçut un instrument à corde recouvert d'une fine couche de poussière dans la grange.

-Puis-je la prendre pour mon voyage.


Le paysan regarda l'objet de plus près et il hocha légèrement de la tête en signe d'affirmation.

Nicoar une fois assis sur la selle avait une drôle d'allure, ses grandes jambes ballantes touchaient pratiquement le sol, mais cela ne semblait pas le gêner le moins de monde, au contraire, il arborait un large sourire de fierté, sans doute était-ce parce qu’il se prenait pour un beau prince chevauchant son fidèle destrier à la poursuite de sa princesse ou l'inverse, il se prenait pour une princesse à la chercher de...bref ! Je m’égare. La princesse donna un petit coup de rêne avant de hurler.

-Aller hue Paquerette !


Et c'est ainsi qu'il a se rendit sur les lieux de l'examen et que nous revenons au moment de son arrivée. Tout le monde le regardait avec des yeux écarquillés, la plupart avaient des tronches de tueurs et pourtant, cela ne désappointa pas notre héros, qui comme à son habitude fit une entrée remarquée pour saluer ses futurs concurrents.

-Hello les filles !

Ça remarque ne plut pas à beaucoup de monde et principalement à gros débilus, c'est comme ça que Nicoar surnomma le participant 145 avec son unique poil sur le crâne, ses dents jaunes lorsqu'il en avait et son regard de merlan-frit. Ils eurent une petite altercation sans importance, qui fut interrompue par l'examinateur qui donnait les instructions à suivre pour réussir l'épreuve n°1. Comme à son habitude, il n'écouta que la moitié des choses, pour lui il avait compris la principale, c'est-à-dire qu'il fallait escalader le volcan, que dans des fissures tu trouvais des chèvres humaines, sûrement des sortes de mutants et que dans un volcan et bas il fait chaud. Lorsque l'examinateur lança le top-départ, il partit à une vitesse incroyable en direction de ce volcan et quel volcan, intégralement constituait de roche volcanique sur laquelle aucune végétation n'avait réussi à pousser, il avait un air presque lunaire ce dôme. Nicoar eut une violente envie d'immortaliser ce paysage en le dessinant, mais en voyant les participants se précipiter dans sa direction, il se ressaisit aussitôt, il n'avait pas une minute à perdre.

Lorsqu'il se trouva au pied de cet impressionnant volcan, il observa un peu autour de lui pour voir comment ses concurrents se débrouillaient pour l'escalader, certains montaient sans vraiment trop réfléchir droit devant, d'autres abandonnaient sans même avoir essayé et d'autre encore avait même du matériel d'escalade sur eux. Nicoar qui n'avait rien de tout cela, examina les traces de pas laissaient dans la roche par l'examinateur, des trous espaçaient d'un ou deux mètres tout au plus. Nicoar qui n'était jamais le dernier pour mettre ses mains dans des orifices se pressa de les utiliser comme d'une échelle afin de finir dans les premiers.

*A moi la victoire ! *
avatar
Nicoar Heyerter

Messages : 21
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 22

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 12

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Viper genei le Mer 24 Aoû - 23:49

Viper était à la tour céleste quand il entendit des échos sur l'examen des Hunters, en menant des recherches il y avait des combattants de la tour qui avait pour projet d'y participer, ce qui intéressa fortement Viper qui voulait tuer son père adoptif qui était lui même un Hunter, en y réfléchissant il c'était dit qu'en devenant hunter, il se rapprocherai bien plus du niveau de celui-ci. Il espionna donc ces combattants qui préparait l'examen, il savait tout de leur plan : A quelle heure partir, quel chemin prendre et même la préparation du groupe.

Pour Viper tout était simple, a manger, à boire, ses couteaux et ses dagues ainsi que ses bobines dont les câbles était entouré d'une protection plutôt solide pour que cela passe pour  des outils de funambule, car oui ! Il fallait prendre l'avion et passer la sécurité avec tout cet attirail. Et quoi de mieux que de montrer que cela était sont matériel d'artiste ? Bien sur il devrait sûrement embobiner la sécurité en faisant un spectacle pour prouver sa qualité d'artiste mais il était confiant.

Le jour J il parti en restant à distance des 3 combattants, le voyage était tranquille et calme, Viper observa les trois qui semblaient bien s'entendre, mais ce qui le préoccupai c'était d'arriver a bon port car il n'était concentré que sur une seule chose devenir Hunter.

Arriver à destination, le groupe décidait d'acheter deux/trois affaires pour être prêt, une fois fini, il reprirent la route suivi par notre artiste préférer, une fois arriver a Padokia il y avait un énorme groupe qui attendait pour passer l'examen, une fois son badge avec son numéro Viper patienta jusqu'au début de l'épreuve, escalader un volcan ? C’était à ça porté, il avait la force, l'endurance et l'agilité pour pouvoir gravir n’importe quoi, évidement ça prendrait du temps mais ce qui effrayait les gens c'était cette histoire de créatures féroces.

En se préparant Viper vu des participants voulant déjà abandonner et à ce moment la il ne pu se retenir de rire.

-Bande de déchets vous vous pointez pour abandonner comme ça ? Autant abandonner de vivre.

Dit-il en rigolant, certains participants avaient démarré au quart de tour et et l'un d'eux, plutôt sur de lui, lui répondit.

-Tu ne devrais pas parler comme ça aux autres, si ils décident d'abandonner c'est qu'ils ne sont pas prêt ils participeront à un autre examen une fois prêt.

Mais Viper ne l'entendait pas cette oreille.

-Si tu passe ton temps a les défendre c'est que tu ne vaut pas mieux qu'eux ! Tout est une question de volonté, sans volonté on ne survit pas. Seul ceux ayant assez de volonté pour survivre et aller au bout de ses objectifs peuvent y arriver les autres ne sont que des déchets.

Au mots de Viper le participant avança vers lui pour lui l'attraper le col et lui répondit.

-Tu parle beaucoup mais tu doit être effrayé, j'ai vraiment hâte de te voir commencer l'examen et abandonner en cour de route ! Tu es comme un chien qui aboies mais tu ne mordra jamais !

A ces mots Viper prit un air sérieux et commença a faire lâcher cet homme qui le tenait puis il recula un peut et répondit.

-Je dirai plutôt que je suis comme un loup. Je ne montre les crocs lorsque je suis affamé.

Puis il sauta par dessus le participant de manière à se retrouver face à son dos, à cet instant précis, du sang coula, c'était la main du participant il y avait un couteau planter.

-Excuse moi je le reprends j'aimerai éviter de le salir d'avantage.

Puis il reprit son couteau et l'essuya en rigolant, pour lui rien ne doit lui être impossible car sinon cela voudra dire qu'il ne pourra jamais tuer son père.

Après que la tension soit retomber l'examinateur annonça le commencement de l'examen, tout le monde commença a grimper, mais pas tous certains dont Viper attendait, lui il cherchait quelque chose, des petites fissures pas assez grande pour que des bêtes en sortent, mais assez pour avoir des prises stable.

il grimpait aisément grâce a ces fissures, jusqu'au moment ou il vit un participant tomber d'un peu plus haut, c'est a ce moment la que Viper comprit que les ennuis allaient  commencer.
avatar
Viper genei

Messages : 8
Date d'inscription : 30/06/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Peter Sanyr le Ven 26 Aoû - 12:39

Peter montait à son rythme. Tous les 20 à 30 mètres, il trouvait une plateforme suffisamment grande pour se poser et souffler un petit peu. Il en profitait pour boire un peu et grignoter un peu. Il prenait toujours le temps d’examiner son parcours avant de monter. Il évitait de regarder en bas, il avait eu le malheur de le faire à son premier arrêt, même s’il n’était pas très haut, sa tête s’était mis à tourner. Il avait dû prendre du temps pour se remettre dans de bonne condition.

L’ascension était relativement simple pour le moment, il était confiant pour la suite, jusqu’à qu’un homme chute juste au-dessus de lui. Il avait essayé de l’attraper, mais il était passé trop loin de lui. Il regarda dans la direction de là où l’homme avait lâché prise. Il vit une fissure relative grande, un bon endroit pour l’escalade, cela permettait d’avoir des prises simples. Mais en se concentrant, il vit dans la pénombre une paire d’yeux brillée. Cela ne lui disait rien d’aller dans cette direction, mais malheureusement en analysant les chemins possibles, c’était son seul chemin.

Il « dégaina » son trident de son dos, il attacha la chaine reliée à l’arme de Poséidon à sa ceinture comme il en avait l’habitude lorsqu’il allait à la pèche. Il calibra la chaine pour que l’arme reste suspendue aux niveaux de ses genoux. Même si le trident risquait de le gêner pour monter, il pourrait l’attraper rapidement et en user en cas de problème.
Il quitta sa plateforme de sécurité et entreprit de nouveau d’escalader le volcan. Il monta plus difficilement, son trident n’arrêtait pas de taper sur ses jambes ou encore de se bloquer entre deux pierres. Il ralentit son allure à son arrivée à la fissure. Il grimpa tout essayant de voir à l’intérieur de la fissure toute trace de mouvement. Arrivé à la moitié de la fissure, il se détendait pensant certainement qu’il avait dû rêver en voyant des yeux, que la chaleur combinée à l’effort l’avait fait halluciner et que malheureusement pour lui, le candidat avait dû glisser.

Bien entendu, il n’avait pas halluciné, car dès qu’il entreprit de monter plus rapidement, regard vers le sommet à chercher les prises suivantes. Une main humanoïde couverte de poil blanc attrapa sa cheville gauche. Peter se débattit, secoua son pied tout en essayant de garder, ses mains et son second pieds, solidement ancrés sur leur prise respective. La main resserra sa prise, tout en essayant de ramener la jambe vers la fissure. Il pouvait entendre des bruits provenant de la fissure, des cris d’animaux, des bêlements étranges.

Finalement, pour se libérer, Peter lâcha sa main droite et attrapa son trident par la hampe. Il attaqua son assaillant, l’une des pointes transperça le « bras » poilu. Il lâcha la jambe de Peter et essaya de retourner s’abriter, malheureusement, le trident n’a pas pour but de relâcher sa prise facilement. Le trident se faisait donc emporter dans la crevasse avec sa proie, déséquilibrant Peter qui se rattrapa tout juste. Peter se tenait comme il pouvait à ses prises, le corps plaqué à la paroi, pendant que le trident était tiré vers le bas et à l’intérieur du volcan. La solution simple aurait été de décrocher la chaine de sa ceinture, mais cela voudrait dire son trident et ça, il en était hors de question.

Peter était dans une position assez délicate. Il se décida tout de même de lâcher sa main droite et de tirer vers lui la chaîne, par extension le trident vers lui. C’était donc un rapport de force entre notre pêcheur et l’étrange assaillant. Le trident faisait le yoyo, mais petit à petit Peter semblait gagner du terrain. Dès qu’il le put, il attrapa le manche et par un effet de levier à l’aide de sa jambe il fit sortir le trident de la fissure, ainsi que… Comment le décrire… d’une chèvre, avec un tronc d’humanoïde, suspendu par le bras au trident.

A l’heure où je vous écris de nombreuses recherches ont été effectuées. Ce sont des chèvres-hommes, elles ont de nombreuses variantes, la plupart ont un seul membre ayant la forme humanoïde comme une main ou un pied, mais on a trouvé un cas où seule la tête avait celle d’une chèvre. Ils ont l’ensemble de leur corps recouvert de poils de différentes couleurs. Elles sont omnivores, très intelligentes, elles ont tendance à entraîner leur proie dans des pièges, où de les faire tomber pour récupérer leur corps en aval. Elles sont considérées dangereuses et leur habitat naturel à éviter.

Après cet aparté, Peter plaça son pied au niveau du bras de la chèvre-homme et d’un coup sec retira son trident. Le corps de la chèvre-homme chuta, et rejoignant le candidat tombé, dans un bêlement assourdissant. Peter reprit son escalade et trouva une nouvelle plateforme pour souffler après ses péripéties.
avatar
Peter Sanyr

Messages : 28
Date d'inscription : 07/07/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Nicoar Heyerter le Dim 28 Aoû - 22:50

Nicoar avait pris une certaine avance sur la plupart des candidats en utilisant le même trajet que l'examinateur, de plus utiliser les empreintes de pas laisser par celui-ci lui avait permis l'ascension sans avoir à fournir trop d'effort. Il ne se retournait jamais derrière lui, la vision du vide lui donnait le vertige, mais le cri des candidats qui chutaient lui glacé le sang. Il ne lui restait plus que quelques mètres avant de finir d'escalader ce volcan lorsqu'il aperçut au loin dans une brèche de dos un homme, qui avait l'air d'être complètement nu, ce qui piqua immédiatement la curiosité de notre cher flamant rose, sans hésiter une seule seconde, il abandonna l'idée de finir le plus rapidement possible cette épreuve pour se diriger vers cet étrange individu.
Le périple fut particulièrement périlleux, les prises n'étaient vraiment pas adaptées à ses magnifiques talons hauts de chez Loudoutin, qui dérapaient sur la roche volcanique, il faut dire que ses chaussures n'étaient pas vraiment faites pour ce genre d’épreuve, mais garce à ses bras musclés, il réussissait à se maintenir coûte que coûte contre la paroi.

Après une bonne vingtaine de minutes, il réussit à se placer juste derrière l'homme qui se tenait proche du précipice pour très certainement observer les candidats.

-Je suis ravi de faire votre connaissance belle inconnue, je me nomme Nicoar Heyerter. Auriez vous l’extrême amabilité de bien vouloir me divulguer votre prénom.


L'homme surpris se retourna précipitamment, enfin, un homme, il avait certes un corps de dieu, avec ses biceps volumineux, des abdos à en faire pâlir plus d'un et par-dessus tout une magnifique paire de fesses, mais malheureusement une horrible tête de chèvre. En voyant cela, Nicoar ne put s’empêcher de penser à haute voix.

-Oh c'est gore !

Le visage du monstre était tout troublé par cet énergumène qui se tenait devant lui, il avait eu tout le temps de le tuer et pourtant, il ne l'avait pas fait, mais très vite il reprit ses esprits, l'empoigna par son épais manteau de plumes pour commencer à le traîner vers les profondeurs de la fissure qui lui servait d'abri.

-Pourriez-vous me relâcher, vous n'êtes absolument pas mon genre !


Nicoar avait beau se débattre, son adversaire avait une force bien supérieure à la sienne et il réussit à le faire quitter le sol, ses jambes gesticulaient dans tous les sens à la recherche de la terre ferme. Alors que le flamant rose regardait en direction de l'entrée de la fissure par laquelle passait des rayons du soleil il aperçut la silhouette d'un homme, qui observait la scène au loin. Qui pouvait-il bien être et surtout aller t-il l'aider ? Quoiqu'il en soit il n'avait plus rien à perdre au point où il était.

- Au secours ! Si vous m'aidez je vous offrirai tout ce que vous voulez ! VRAIMENT TOUT !
avatar
Nicoar Heyerter

Messages : 21
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 22

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 12

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Viper genei le Lun 29 Aoû - 14:37

Suite aux candidats qui tombaient Viper vit un homme-chèvre qui était sorti d'une crevasse, un homme extrêmement musclé avec une tête de chèvre ? Viper avait du mal a y croire mais ce n'était pas assez pour briser sa concentration, et donc il se servait de la panique et du fait que le monstre soit occuper par les autres candidats pour contourner et monter sans encombre.

Enfin c'est ce qu'il croyait jusqu'à qu'un peu plus haut un bras lui attrapa les deux jambes, il n'avais qu'un bras mais dieu qu'il était gigantesque ! L'artiste s'accrocha du mieux qu'il pouvait tout en cherchant un moyen de s'en sortir, mais cette main était plutôt dure et très grande ses dagues ou couteaux ne servirait a rien, mais c'est a ce moment qu'un candidat essayait de monter en se servant de Viper comme appât.

Il avait les nerfs rien que de voir ce participant grimper en se servant de lui, il criait :

-Reviens la déchet !!

puis il lança un couteau qui a traversé le bras du participant juste avant qu'il attrape sa prise, mais il n'avait pas remarquer que le couteau était relié a Viper par un câble et il essayait quand même de grimper, mais a ce moment la Viper tira son câble pour le faire tomber, le candidat au final n'avait pas pu réussir a bien s’agripper a cause de la douleur et du fait qu'il ne tenait que sur un bras et finalement tomba sur la tête de l'homme-chèvre qui sur le coup lâcha Viper qui pour le coup avait eu de la chance.

En tombant le couteau ressortit du bras du candidat, Viper reprit son couteau et remonta plutôt vite avec l'adrénaline.

-C'est comme ça que ça doit être, les déchets ne sont la que pour me permettre d'atteindre les sommets.

Il rigolait comme si même le destin lui même voulait que tout lui réussisse, il continua a grimper agilement tout en observant la situation pour éviter un maximum de ces monstres, ce n'était pas de la peur mais plutôt de la logique après tout il ne connaissait rien a ces créatures et en plus la position n'était absolument pas la meilleure pour se battre.

En grimpant il vit le carnage qu'un examen hunter pouvait causer et c'est alors comme ça qu'il comprit par quoi est passé sont père adoptif et pourquoi il était si dur pendant les entraînement, et c'est en grimpant qu'il se souvint des entraînement qu'il a pu faire ainsi que la défaite qu'il avait subit malgré son plan parfait, pourtant il se disait que tout cela ne lui as pas servit a rien, la preuve
il était la presque en haut de ce volcan.

C'est alors qu'il prit une petite pause pour reprendre son souffle, a vrai dire la chaleur était devenu insoutenable et il transpirait beaucoup, par chance il restait un peu d'eau dans ça gourde, chaude certes mais cela restait de l'eau alors pourquoi s'en priver ?

A ce moment la au loin un homme-chèvre était la sans bouger, il avait l'air d'avoir un corps musclé mais pas aussi dur et gigantesque que l'autre il pourrait même facilement se faire trancher, puis un candidat s'approcha de la créature et c'est fait attraper la jambe, heureusement Viper était au dessus et ne peut pas se faire attraper mais c'est a ce moment la le candidat appela a l'aide.


-Au secours ! Si vous m'aidez je vous offrirai tout ce que vous voulez ! VRAIMENT TOUT !

A ce moment la Viper exaspéré avait eu une idée, en sauvant se type qui avait l'air d'avoir un minimum de sens moral lui serait forcément redevable, il pourrait même avoir un larbin car en effet même si il avait pas l'air très intelligent il devait être un minimum fort pour réussir a grimper aussi haut la ou beaucoup de candidats avaient échouer.

Alors Viper lâcha sa prise pour retomber lourdement sur la tête du monstre pour lui planter une dague dans le cou, il donna plusieurs coups avant que le monstre lâcha l'homme et avant de tomber Viper se servit de la tête de l'homme-chèvre comme tremplin pour pour sauter et attraper une prise, il regarda le candidat et dit.

-grimpons vite il fait chaud !

En souriant, cette gentillesse avait l'air totalement naturelle après tout il ne pouvait pas se montrer méchant devant un potentiel larbin, il ne restait que quelques mètres a grimper il n'y avait plus de monstre en vu la victoire était maintenant sure.
avatar
Viper genei

Messages : 8
Date d'inscription : 30/06/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Peter Sanyr le Mer 31 Aoû - 16:00

Peter avait mis quelques minutes avant de se remettre de son attaque. Respirant fortement, il avait dû mal à reprendre son souffle et l’altitude n’aidait pas. Essayant de mesurer la distance qu’il lui restait, il avait estimé qui lui restait environ la moitié de la distance à parcourir, en regardant sa montre, il lui restait environ trois heures avant la fin de l’épreuve. Il pensait donc qu’il avait fait plus de la moitié du chemin en moins de la moitié du temps. Mais la dernière moitié risquait d’être plus difficile, la fatigue se faisait sentir.

Après sa pause bien méritée, il reprit l’ascension. Il essayait d’éviter les crevasses, abritant les chèvres-hommes, quitte à faire des détours assez conséquents. Il faisait des pauses de plus en plus longues sur ces plateformes qui étaient de plus en plus petites. Il n’avait plus d’eau, plus de quoi manger, au moins l’avantage, c’était que son sac à dos devait être moins lourd.

Cela faisait aussi un petit moment qu’il n’avait pas rencontré d’autres participants. Est-il le dernier de cette longue course pour atteindre des sommets ? Où il était le dernier encore en lice, les autres ayant tous abandonnés ou pire … ? Il n’avait pas le temps de se poser ce genre de question, il continuait de grimper quand enfin sa main attrapa sa dernière prise et arriva au sommet. Il plaça un dernier effort pour remonter son corps sur la dernière personne. Il se plaça sur le dos, regardant le ciel. Il était au sommet d’un monde, seul ! Seul ? Il regarda autour de lui, il était seul au sommet. Il regarda sa montre, espérant ne pas être arrivé en retard. Il restait trente minutes, c’était inconcevable qu’il soit premier ! Puis il n’y avait même d’examinateur ! Il se releva et là, il vit le gouffre au centre du volcan et il se souvint.

- Eh bien nous nous retrouverons à l'intérieur !


Je l’imagine en train de pester contre lui-même ! Il eut un regain d’énergie, vous savez un peu comme quand vous vous réveillez et que vous regardez l’heure et que vous remarquez que vous êtes en retard ! Ah, vous imaginez bien, bas le même type de regain d’énergie. Il se dirigea vers le bord du précipice, une vague de chaleur en est sorti tel que ses yeux se sont mis à pleurer. Au bout de quelques secondes, il pouvait distinguer le gouffre. Il était relativement profond une vingtaine de mètres, il avait une forme arrondi, un peu comme quand tu prends une boule de glace dans un sorbet, à certains endroits de la fumée sortait de fissures et au plus profond se trouvait une sorte d’estrade où se trouvait (il l’espérait) les autres candidats et l’examinateur.

Il regarda de nouveaux sa montre, il restait vingt-cinq minutes. Pas le temps de prendre son temps, il devait descendre le plus rapidement possible. Il avait bien une idée, mais il sentait qu’il allait le regretter. Il vida son sac à terre, tant pis pour les précautions prisent par sa maman. Il le plaça en dessous ses fesses pour en faire une luge de fortune et se laissa partir. Les pieds en avant, il glissa sur quelques mètres, la descente était assez chaotique, mais l’idée pour le moment. Sauf que, un rocher se plaça entre la luge et la ligne d’arrivée. Peter plaça ses pieds de manière à se protéger, il fut projeté en l’air. Il essaya tant que bien que mal de se mettre en boule pour éviter la casse. Il retomba lourdement sur le sol et continua de faire des roulées boulées pendant quelques mètres. Il s’arrêta finalement naturellement lorsque la pente était moins abrupte.

Il se releva difficilement, il avait mal au dos, aux fesses, les bras tout amoché, un trou dans son pantalon, bref il n’était pas beau à voir. Il restait quelques mètres avant l’estrade. Il se dirigea le plus rapidement possible vers la plateforme. La chaleur devenait vraiment insoutenable et tout son corps le faisait souffrir. Il arriva enfin sur l’estrade, dès qu’il mit un pied dessus :

Candidat 324, prêt pour la seconde épreuve !

Il s’écroula dos à terre, regarda sa montre, il reste à peine cinq minutes avant la fin de l’épreuve. Reprenant son souffle difficilement, il avait tout de même le sourire aux lèvres.
avatar
Peter Sanyr

Messages : 28
Date d'inscription : 07/07/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Nicoar Heyerter le Ven 2 Sep - 18:14

À peine Nicoar avait appelé à l'aide qu'un homme tomba du ciel pour littéralement défourailler l'homme-chèvre qui l'agressait. Nicoar qui avait été lâché par la bête observait la scène assis sur son popotin les yeux ébahit devant cet incroyable combat, le monstre reçu plusieurs coups de dague dans la nuque avant de chuter du haut du volcan, le flamant se rendit près du précipice à quatre pattes afin de le voir tomber, malheureusement son sauveur l'interpella avant qu'il n’aperçoive cette chose s'écraser comme une bouse contre le sol.

-grimpons vite il fait chaud !

C'est vrai qu'il faisait de plus en plus chaud sur ce caillou, surtout qu'à l'intérieur de son manteau fait de plumes, il suait à grosse goutte et l’altitude rendait sa respiration difficile. Avec son visage rouge, les gouttes qui dégoulinaient sur son front et les grandes bouffées qu'il était obligé de prendre à chaque respiration, notre Nicoar ressemblait désormais plus à une femme enceinte cas autre chose ou à la limite à un flamant rose enceinte pour lui faire plaisir.

Celui qui lui avait sauvé la vie avait déjà commencé à grimper, il avait un look de saltimbanque et un très joli minois, ce qui plaisait grandement à notre travesti qui adore les gens au style atypique, en plus de ça Nicoar se trouvait juste en dessous de lui, la meilleure vue pour pouvoir lui reluquer le postérieur.

-Je ne vous remercierai jamais assez de m'avoir sauvé la vie ! Moi s'est Nicoar Heyerter et vous ?

L'homme qui semblait vraiment très gentil lui répondit simplement.

-Viper.

D'un coup comme s'il avait remarqué quelque chose de très important, Nicoar fronça les sourcilles et dévisagea le clown encore plus. Pour une raison inexpliquée et pendant un court instant, il s'était mis sur ses gardes, un truc qu'il avait remarqué à propos de son sauveur le turlupinait, son cerveau fonctionnait à mille à l'heure, lorsqu'enfin il se rappela où il l'avait déjà vu, son corps se détendit et il arrêta aussitôt d'être en alerte.

-Dites-moi mon cher, vous ne seriez pas un danseur dans le cabaret de Michou à York Shin City par tout hasard ?

Pas de réponse ? Tant pis, il avait dû faire erreur, pourtant, il était persuadé d'avoir déjà vu là-bas un clown qui savait jongler avec toutes les parties de son corps.

Sans qu'il ne s'en rende compte les deux hommes étaient déjà arrivées au sommet du volcan, en effet s'il n'avait pas dévié de sa trajectoire pour essayer de sympathiser ou plus si affinité avec un homme-chèvre, il aurait probablement déjà fini l’épreuve. D’où il était, Nicoar avait une vue imprenable sur le cratère, de la fumée s'échappaient des brèches, la roche volcanique qui recouvrait le puits était d'un noir profond, preuve que les coulés de lave ne devaient pas être s'y rare dans les coins, la chaleur était telle qu'il avait l'impression de fronde sur place.

Nicoar aperçut au loin un homme avec un trident, sans trop comprendre pourquoi il le vit sauter et utiliser sans sac comme d'une luge. Un large sourire se dessina sur le visage du travesti, il sautait partout comme un gosse et tout en le montrant du doigt, il dit à Viper.

-Je veux faire ça ! Dis je peux faire ça moi aussi ? Ça a l'air trop drôle !

Puis sans aucune raison, il se mit à battre des bras comme un oiseau prenant son envol, avec le mouvement des plumes de son manteau cela aurait presque pu être gracieux si dans la minute qui suit, il ne se serait pas jeté dans le vide.

♪I believe i can....FALL !!

Malheureusement pour lui n'est pas oiseau qui veut, il se rétama comme un gros étron dans la pente. Il dévala le volcan en heurtant plusieurs obstacles laissant derrière lui rien d'autre qu'un épais nuage de fumée sur son chemin, avec le corps en boule, il ne pouvait plus voir ce qui l'entourait, jusqu'au moment où il se sentit tout léger comme une plume, étrangement comme s'il volait dans les airs, ce n'était pas juste une sensation, notre flamant rose volait belle et bien par une circonstance qui lui était totalement inconnue, il s'était retrouvé à flâner au-dessus du volcan. Il se déploya comme pour nager dans l'air, sa technique ne fonctionna pas et il fit un plat sur la plateforme qui signifiait la fin de l’épreuve.
Le visage contre terre, il resta ainsi pendant un long moment sans bouger, un lourd silence s'était installé parmi les participants qui avaient réussi l'épreuve n°1, même si c'était une compétition, il n'était jamais plaisant de voir un adversaire mourir sous ses yeux. Soudain, Nicoar bougea légèrement son index, puis la main droite et enfin la main gauche pour se relever uniquement au niveau du buste. Il saignait abondamment du nez, son visage était recouvert de poussière noire, on peut dire qu'il y avait laissé des plumes, mais il avait gardé le même sourire de gamin qu'il arborait lorsqu'il se trouvait au sommet du cratère avant de sauter, puis il réussit à prononcer difficilement un mot.

-Encore....


Avant de s'écrouler de fatigue, il venait quand même d'escalader un volcan sous une chaleur insoutenable en talons hauts et avec un manteau des plumes.

-Candidat n°403 qualifié pour l'épreuve suivante.
avatar
Nicoar Heyerter

Messages : 21
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 22

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 12

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Viper genei le Sam 3 Sep - 12:33

Après avoir sauvé son potentiel larbin, Nicoar ce présenta et Viper fit de même tout en essayant de garder une certaine distance de ce type bizarre qui lui reluquait les fesses, il était quand même méfiant après tout lui aussi voulait devenir Hunter.

C'est en ce retournant que Viper vit le visage de Nicoar plutôt méfiant, un plan pour essayer de le faire tomber ? Peut être qu'il guettait le moindre moment inattention ? Puis l'homme plumé lui demanda

-Dites-moi mon cher, vous ne seriez pas un danseur dans le cabaret de Michou à York Shin City par tout hasard ?

Danseur ? Il avait clairement dit « danseur », il était possible que les deux ce soient vu car l'artiste avait déjà fait des spectacles dans ce cabaret, mais de la à ce faire qualifier de « danseur » lui qui avait toujours fait des spectacles de qualité, c'était un sérieux coup dans son ego surdimensionné qui le rendit silencieux, sans quoi l'ignorant se serait prit un grand coup de pieds dans le visage pour tomber après.

Mais cette colère fut de courte durée car aveuglé par la colère, il n'avait pas remarqué le peu de temps pour atteindre le sommet, il prit une bonne inspiration puis expira avant de regarder la vue qui était vraiment belle et qui surtout était le genre de vue que Viper avait toujours voulu contempler, être au dessus des autres.

Malheureusement c'était un court moment à cause de la fumé et de la chaleur infâme qui régnait ici, en analysant les parages, Viper et Nicoar avaient aperçu un homme avec un trident, que faisait-il ? Ce servir de son sac comme une luge ? C'était risqué mais cela plaisait a Viper de voir des hommes courageux ici, comparé a l'idiot qui l’accompagnait, il montrait le candidat du doigt et demandait.

-Je veux faire ça ! Dis je peux faire ça moi aussi ? Ça a l'air trop drôle !

Sans même avoir pu dire un seul mot Nicoar sauta en criant... « I believe I can fall ? », il n'en croyait pas ses yeux, un homme si stupide existait réellement ? Ce n'était pas des hallucinations due à la chaleur ? IL SE PRENAIT POUR UN OISEAU !!!!!!

Le temps de ce remettre de cette stupidité qui restait un mystère, Viper qui avait analysé la zone avait trouvé des plates-formes qui ressemblait à un chemin plutôt sur, il sauta de plates-formes formes en plates-formes pour descendre jusqu'au point de rendez vous, une fois arriver en bas il vit des participants écroulé de fatigue, il était la comme si de rien était enfin il y croyait jusqu'au moment ou il entendit.

-Candidat n°255 qualifié pour l'épreuve suivante !

En entendant ces mots il était soulagé et il tomba sur les fesses comme il ne tenait plus sur ses jambes, un peu déçu de sa condition en fin d'épreuve il était tout de même content d'avoir réussi cette épreuve.
avatar
Viper genei

Messages : 8
Date d'inscription : 30/06/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen Hunter Session 3 - Épreuve 1

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum