Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Examen Hunter Session 2 - Épreuve 1

 :: Univers RP :: Continent de Yorubian :: Sahelta
Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Dim 17 Juil - 11:29
Erika sursauta en entendant Sam murmurer derrière eux. Leji et la demoiselle firent immédiatement volte-face pour se retrouver nez à nez avec le Kimera Ant. Ce dernier croquait à pleines dents une pomme rouge qui avait l'air plus que juteuse. Le lynx avait presque terminé d'ailleurs et il en jeta le trognon entre deux rocs tout en continuant de sourire à ses deux anciens camarades. Plue, épuisé, redressa sa petite tête mais n'eut pas la force d'émettre le moindre son. Le choineau avait usé pas mal de sa maigre force face aux loups et contre le motard un peu plus tôt...Erika serrait son sceptre entre ses mains, anxieuse que Leji ne fonde sur la chimère, furieux des mauvais coups qu'il avait pu leur faire.

- Décevant ? Tu préférerais qu'on agisse de façon aussi barbare et irréfléchie que les autres ?

- Héhé !

- En tout cas, le dessin de Leji était plutôt réussi.

Sam fanfaronnait face à Leji et à l'archéologue, la seule réponse que la belle avait réussi à trouver, c'était de fanfaronner à son tour. Grâce aux conclusions d'Erika sur le milieu géologique mais surtout à Leji et à ses calculs, ils avaient la certitude qu'ils se trouvaient dans le périmètre réglementaire pour gagner l'épreuve. Ce lynx pouvait bien les chambrer autant qu'il voulait ! Tournant son regard vers Leji, Erika essayait de lui suggérer implicitement de se contenir, sa bouche semblait prête à exploser et à déverser un tsunami d'insultes et de quolibets grossiers sur celui qui les avait enfermé derrière les barreaux.

La situation était plutôt critique, Sam pouvait les éjecter hors du cercle comme il le voulait. Leji et Erika avaient réussi à s'en sortir depuis le début de l'examen en usant uniquement de leurs méninges et leur intellect. De toute façon, ils n'avaient rien d'autre sur quoi compter pour le moment. C'étaient de vraies crevettes comparés à tout ces loubards qui participaient également à l'examen, user de la force brute serait complètement inutile, voir suicidaire contre un Kiméra Ant. Il fallait qu'ils la jouent fine, encore une fois, et s'en sortent sans trop d'encombres. Leji avait été camarade de Sam avant qu'Erika ne les rencontre, c'était lui qui le connaissait le mieux. C'était donc lui qui pouvait l'attendrir plus facilement. La jeune blonde, quant à elle, n'avait pas d'autre choix que de jouer sur la chance.


- Dis donc Sam, tu es parti plutôt vite la dernière fois qu'on s'est vus. On a même pas eu le temps de te remercier pour nous avoir sortis de la mouise.

- Mais qu'est ce que tu racontes ?! Lança Leji en grinçant des dents.

- Fais moi confiance un peu !

- Toi j'te jure...Tu nous finiras par tous nous tuer avec tes idées...

- Mais tais toi enfin ! C'est toi qui vas nous tuer !

Sam ne répondait rien, le Kimera Ant se contentait de les observer se disputer, le regard légèrement amusé par la situation dans laquelle ils s'étaient fourrés. Erika se tourna sans même attendre que Leji ne réponde, elle savait qu'il serait effaré et la maudirait pour ça, mais c'est pas comme s'ils avaient d'autre choix...

- Ça te dit de continuer avec nous ?

Et elle sentit alors le bras de Leji enserrer son bras. Évidemment, ils n'étaient pas enchantés...Mais Erika n'avait pas du tout envie de se lancer dans un duel contre ce lynx capable de les déchiqueter d'un coup de griffe...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 53
Dim 17 Juil - 19:40
Déçu également. Jack s'attendait à pouvoir observer un joli spectacle, malheureusement pour lui le kimera semblait capricieux et très lunatique. Aussi il aimait les pommes à en perdre son objectif. Cela était une note à garder précieusement. Cet être semblait des plus complexe à suivre mais il semblait également très dangereux. Le sens du spectacle lui manquait mais tout le monde ne naissait pas artiste.

Néanmoins, Jack n'avais pour le moment aucune raison de se mettre chaton à dos... Ceux à qui il voulait faire la peau été quelque peu plus faible. En effet Lejinoss et Erika ne semblait pas taillé pour la baston. Une fois désarmé il serait des proies facile. Il suffisait de getter ce moment.

-Ça te dit de continuer avec nous ? Se permit la jeune blonde.

L'arlequin ne put empêcher un rictus. Si ils avaient la chimère dans la poche s'en était fini. Jack fouilla du regard quelque chose qui pourrait détourner l'attention du fauve. Bingo ! Il semblait tenir un bouquin qu'il ne lâchait jamais. Également cela donner l'impression qu'il s'en servait comme code d'honneur.

Jack se releva, s'approchant de la scène, il devait éviter de se retrouver à l'écart pour les prochaines épreuves. Un peu de coopération temporaire ne pourrait être que la bienvenue. Une fois à porter il veilla à ne pas trop bousculer la chimère.

-Ils veulent t'avoir dans leur camps ? Est ce que ton livre indique que tu peux t'associer avec des lâches ? Je ne suis pas sûr que cela embellirai ton honneur de chevalier... En général les princesse sont dégoûter par les personnes incapable d'affronter un petit rocher pour rejoindre sa tour. Alors que dans ton antre tu as déjà un groupe qui n'a pas eu peur d'approché leur objectif. Es tu certain d'avoir besoin de mendiants dans ton cercle ?

L'arlequin ayant trouvé son argumentation plutôt bien formulé, il s'attendait au moins à ce que chaton décline l'offre des deux autres. Un silence... Toujours pas de réponse... Jack ferma les yeux « Il faut savoir gérer tout les publiques » s'efforçait il de penser. Il garda donc le sourire et il interpella de nouveau le géant.

-M'as tu seulement écouté... ?

Le chat leva rapidement les yeux du livres avant d'y retourner.

- Je suis en train de lire ce bouquin ! Il est vraiment cool. Tu veux regarder ?

Oh ! Quel proposition alléchante ! Si il semblait avoir du mal à trouver la réponse pourquoi ne pas la trouver pour lui ? Quel esprit volatile franchement ! Jack acquiesça de son plus beau sourire et tendit les deux mains vers le propriétaire du livre.
A ce moment il n'y avait plus de doute, chaton se foutait littéralement de sa gueule. Il lui avait tendu le livre et l'avait retiré au dernier moment. Samuel regarda le clown fièrement :

- Alors le clown ? On connaît pas la fameuse blague du livre qu'on retire au dernier moment ? Hehehe !

Jack était partagé entre l'irritation et l’appréciation. En effet en soit la blague n'était pas des plus raté. Mais cela faisait échouer le plan « Le bougre se retrouvera seul ! ». Du moins la partie où il se mettait le monstre dans la poche.
Le jeune artiste retira son chapeau et s'inclina en rigolant doucement :

♪♪♪ Battu sur mon propre terrain... ♪♪♪

Mais Sam ne l'écoutait déjà plus. Jack se résolut. Cet homme n'était pas raisonnable. Il se retira donc, tuant un rustre qui essayé de passer la ligne tracé par chaton. Il avait besoin de passer ses nerfs et le pauvre fut téméraire au mauvais moment. Il envoya son Anneau en l'air et le fit s'écraser sur la nuque du futur cadavre.

♪♪♪ Il vous avait prévenu! ♪♪♪ Chantonna le clown en souriant

L'arlequin retourna sur le fauteuil et se rassis prêt de ses affaires ! Nettoyant son arme qui dégoulinait de sa récente victime.
Au moins Sam n'était pas encore dans le camps adverse...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 29/06/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 28
Lun 18 Juil - 19:48
De connerie en connerie, Elia sentait sa patience toucher à sa fin. Déjà, cet enfoiré de Leji avait tenté de lui foutre une bastos dans la tronche. Là, ce merdeux d’hybride la menaçait ouvertement. Elle se demandait si les quarante plombs qu’elle gardait soigneusement cachés suffiraient à lui faire fermer sa gueule de manière définitive. Il était sacrément con pour se croire plus rapide que son flingue.

Elle, par contre, savait se la jouer fine. Elle n’avait aucune raison de l’affronter de face. D’ailleurs, elle n’avait pas peur de lui. En antagonisant strictement tous les autres candidats, il n’allait pas faire long feu. Il dormirait bien d’ici la fin de l’épreuve. Elle se demandait si quelqu’un allait en profiter pour le tuer.

Après l’intervention du gros con moustachu, elle marcha à sa rencontre. Elle le mettait en joue avec son arme et la tenait prête. Le laser pointait entre ses deux yeux, impitoyablement. Elle avait l’expression des mauvais jours. Couverte de sang séché en grande quantité, elle faisait flipper.

« Mon flingue. Maintenant. »

Sa mâchoire était calée dans un sourire malsain, un rictus de psychopathe. Son index flirtait dangereusement avec la gâchette. Il n’y eut aucune réponse audible de la part de Leji. Il se contenta de passer le pistolet à son possesseur sans moufter. Elia attendait une infime trace de résistance pour le cribler de balles. Il n’y en eut aucune.

Une fois l’arme retrouvée, elle pressa sur la détente et un clic distinct se fit entendre. Leji eut une réaction pathétique de recul. Elle était déchargée et la jeune femme éclata de rire à son visage. Puis, elle enleva le chargeur vide et le remplaça par un autre plein.

« La prochaine fois, je te crève, connard. »

Satisfaite, Elia alla rejoindre son petit nid où elle se fit une collation et se réhydrata. Il lui fallut un peu de temps pour se reprendre. Elle détestait être d’humeur massacrante. Trop peur de complètement perdre le contrôle. Alors, elle essaya de respirer un brin et de se remettre d’aplomb. Elle devait se ménager dans l’attente de ce qui allait inexorablement suivre. Puis, elle se dirigea vers Sam et lui dit :

« Il reste encore plusieurs heures avant la fin de l’épreuve. Tu devrais en profiter pour te reposer. En attendant, je vais monter la garde. Je te réveille dans six heures. »

L’hybride acquiesça et alla vers son coin à pommes. Elia se posta pas loin du fauteuil, arme en main. Elle était fraîchement disposée à dégommer quiconque approcherait. Dans l’obscurité qui tombait allégrement, elle guettait patiemment le moindre bruit de pas.

Il restait peu de candidats et la crainte de se faire sécher par Sam les empêchait de tout risquer. Cela aurait été dommage de finir crevés alors qu’ils touchaient au but. Sa nuit fut plutôt calme et quand elle alla réveiller l’hybride, aucune balle n’avait quitté son arme. Elle glissa son pistolet chargé sous son sac et s’endormit dessus, éreintée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 19/06/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 47
Mer 20 Juil - 1:21


C’était particulièrement gênant comme situation. Malgré mon manque d’hostilité, Rink ne s’empêcha de s’attaquer à la mystérieuse créature. Je saluais évidemment le courage qu’il faisait preuve. Mais sa maladresse aurait pu le tuer, ce que je ne souhaitais absolument pas. Je fis en sorte de trainer son corps vers l’ombre du pilier et le rafraichir avec de l’eau. Pour plus d’efficacité, je mouillais un bout de tissu et le mit sur sa tête. Ce fut après de longue minute il se réveilla et resta auprès du pilier.

Pendant ce temps, je n’hésitais pas à aller voir le furry en question. J’observais avec une curiosité un peu malsaine chaque détail de son corps. Il avait une silhouette tout à fait humaine malgré ses oreilles de chat. A première vu il paraissait plutôt jeune, mais sa façon de parler me faisait penser l’inverse. Mais je ne serai donné d’âge. Même si je prenais en compte son avertissement, je n’hésitais pas à me rapprocher de lui pour mieux le regarder. Je trouvais ça plutôt fascinant. Même si j’avais commencé des études scientifiques, je ne pensais pas en faire mon métier ni une passion. Durant mon enfance, j’aimais bien observer les insectes et j’étais toujours scotché devant la télé quand il y avait un documentaire animalier. Je retrouvais à peu près ce même sentiment en scrutant l’être en face de moi. D’un coup quelques mots sortirent de ma bouche de manière timorée:

- Tu es… Tu es donc un Kimera Ant ?

C’était évidemment une question rhétorique, je n’avais pas besoin de son acquiescement.  Sur le coup je n’hésitais pas à montrer une certaine forme de joie en tapant des mains.

- Ah bordel ! Si les gens à York Shin savaient ce que je viens de voir !

En effet, un Kimera Ant n’était pas quelque chose d’anodin. Leur création et développement dans la société étaient une histoire gardée jalousement par les hunters. De humble citoyen ne pouvait pas savoir d’où ça venait. Mais en voir un, c’était comme ouvrir un cadeau de Noël. A première vu on pouvait être excité puis avec une curiosité naissante on désirait en connaitre plus ! Même si ma joie n’était pas forcement réciproque, je préférais mettre les choses au claire avant que ça en devienne trop gênant.

- Arf excuse-moi pour tout à l’heure, je ne pensais pas que ça allait aboutir à ce genre de situation. Mais si je peux me permettre j’aimerais juste répondre à ta remarque. Si faire des bons choix est d’agir sans regrets, on peut dire que c’est le cas. Je ne sais pas si c’était de l’ennuie, mais quelque chose m’a poussé à agir pour que ça paraisse moins monotone. Après par rapport à ton jugement sur moi. Je ne nie pas avoir tué des gens volontairement. Je n’aime pas tué pour être honnête. La vie c’est précieux, vraiment. Mais je suis assez égoïste pour penser ceci : tous ceux qui se mettront en travers de mon chemin auront le sort qu’ils méritent. Bref je pense que tu es un type assez marrant au final, si tu étais si méchant tu m’aurais déjà bouffé tout cru hein ?

J’eu un petit rire un peu gênant en voyant la tête un peu pensif de mon interlocuteur. J’avais tendance à un peu trop m’excité en m’écoutant un peu trop. J’aimais bien paraitre stylé, mais il n’y avait que moi qui pensais ça.

- Du coup, pour être franc, ce que tu es… enfin ta race m’intrigue un peu. Je n’ai pas d’intention hostile envers toi, et j’aimerais en savoir plus sur ce que tu es. Donc, pourrais-je poster quelques questions ? Même si ça en fait déjà une ahah.

Sa tête ne montrait pas un signe de négation. Il était même assez amusé de voir ceci. Je ne me gênai pas à envoyer le fond de ma pensé.

- Est-ce que tu as un nom ? Si oui, comment t’appelles-tu et qui te l’a donné ? Quel est ton âge actuel et est-ce qu’il correspond à l’âge humain ? Tu sais lire et écrire ? Si oui comment tu as appris ça ? Comment se passe les relations avec d’autres espèces d’animaux qui sont proches ou loin de toi ? Je veux dire un félin aurait un comportement différent par rapport un canidé ? Comment se passe les relations avec ton espèce et avec les humains ? Quel est ton régime alimentaire et la préparation humaine te semblent comestibles ? Est-ce que tu obéis à une hiérarchie particulière dans ton espèce ? Est-ce que tu te sens proche de la culture humaine, arrives-tu à le comprendre ? Ah très important, tu pisses assis ou la patte levé et ça t’arrive de te torcher les fesses ?

Puis avant de finir, je n’oubliais pas de présenter en faisant un bref salut de main.

- Sinon je m’appelle Joseph, enchanté !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Invité
Mer 20 Juil - 19:00
Contrairement à son premier examen, les candidats se bousculaient presque pour interagir avec Sam. Le code de la chevalerie devait faire son effet. Conseils, menaces déguisées ou encore tentative de recrutement, tous tentaient de tirer le bout de gras de leur côté. Sam se fichait pas mal de la raison qui les poussaient. L'important c'était qu'il avait renfloué ses poches avec ses pommes.

La fin de l'épreuve approchait, le stress était à son comble pour certains. Pour d'autres méfiance et patience étaient les maître mots de leurs actes. Autant dire qu'il s'agissait là du point crucial de l'examen, celui où la moindre erreur pouvait coûter l'épreuve et la si renommée licence. C'est alors que monsieur-j'montre-mes-fesses-à-tout-le-monde crut bon de venir taper la discute. Son talent d'orateur n'avait d'égal que son sens de l'opportunisme.

Sa première tirade était aussi longue qu'incompréhensible. Mettre en avant l'importance de la vie quand on sait qu'il a plus tué durant cette première épreuve que Sam durant la totalité de son premier examen s'avérait assez risible. Une chance pour lui, le Lynx avait décidé d'épargner sa vie malgré l'odeur de mort gratuite qu'il empestait.

De toute manière, la légendaire concentration de Sam connaissait une durée relativement courte, d'environ quelques microsecondes. Une dizaine, quand il est en forme. Sa conscience l'avait donc abandonné entre le « Tu » et le « es » de la première question. Ses paupières s'étaient instantanément refermées mais son sourire lui ne disparaissait jamais. Durant la suite de la conversation, l'humeur de Sam changeait selon ses aventures oniriques ; parfois la vue d'un fromage tombant dans la mer lui arrachait une larme, parfois le bonheur de nager dans un océan de larmes lui donnait un air encore plus joyeux qu'à l'accoutumée. C'est étonnamment le silence qui le tira de son sommeil, comme si un bruit de fond venait de s'arrêter. Devant lui, le type le regardait avec curiosité et impatience, attendait la réponse à ses multiples questions.

    - C'est pas faux.


Une réponse exhaustive qui fut suivit par un nouveau pic de sommeil. Du coup il n'entendit même pas le prénom de son interlocuteur...

----------------------------------
Et un nouveau chapitre de terminé. Il jeta un coup d’œil discret à sa montre. Encore une journée à dévorer cet ouvrage fabuleux. Pour la première fois de l'épreuve, son attention se porta ailleurs que sur les pages envoûtantes de son livre. Il découvrit légèrement surpris que très peu de candidats étaient encore présent. Dix-huit, au total. Maigre, très maigre pour une première épreuve n'ayant même pas aboutie.

    - Jeune homme, va me chercher les candidats restés dehors.


Les têtes se tournèrent toutes vers l'examinateur. Des regards inquiets s'échangèrent à droite à gauche.

    - Et bien, ne reste pas là la bouche bée et fais ce que je te dis.


Surpris, il partit chercher le reste des candidats disséminés. Une atmosphère pesante remplit l'air de la grotte pendant ce petit laps de temps où le silence régnait de nouveau en maître. Bien installé au fond de son fauteuil, Xandern reprit simplement sa lecture jusqu'au retour de son missionnaire.

    - Bien. Au vu du nombre de candidats de restants incroyablement bas, j'ai décidé de terminer cette épreuve avec vingt-quatre heures d'avance. Je déclare donc la première épreuve officiellement terminée. Félicitations et bon courage pour la suite.

Une congratulation qui sonnait avec beaucoup d'amertume. D'habitude, l'examen hunter ne s’abaissait jamais au niveau des candidats. D'un autre côté, Xandern souhaitait éviter des réprimandes inutiles de la part de son supérieur. Et puis sa nature sympathique le forçait à vouloir pousser les candidats. Après tout il ne s'attendait pas à ce que si peu réagissent à son kidnapping. Quand aux loups... et bien disons qu'ils se sont retrouvés au mauvais endroit, au mauvais moment. « Tant pis, se dit-il. J'espère qu'ils s'en sortiront mieux avec la prochaine épreuve. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 21/05/2016

Fiche perso
AOP: 1
POP: 100
Réputation: 72
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Sauter vers: